Heresie

Dark Culture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Heresie.com  Dictionnaire Infernal  Crâne humain  Francis Thievicz  Elisandre  

Partagez | 
 

 Le Crâne de Richelieu

Aller en bas 
AuteurMessage
ElricWarrior
Hérésiarque - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2118
Age : 77
Localisation : Terre d'Hérésie
Actes nécrophiles : 9
Hommes torturés : 3209
Date d'inscription : 14/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
35/150  (35/150)
Possede des Crânes humains:
10/150  (10/150)
Misanthrope :
15/150  (15/150)

MessageSujet: Le Crâne de Richelieu   Lun 2 Avr - 9:05




Après avoir passé dix huit ans au service de l’Etat, le cardinal de Richelieu mourait le 4 décembre 1642 à Paris d'une pleurésie. On exposa son cercueil le 13 décembre. Mais le ressentiment populaire était si vif qu’on parla de jeter son corps à la Seine. Son corps fut donc rapidement inhumé à la Sorbonne
A la Révolution, les cercueils furent vidés de leur contenu pour en récupérer le plomb. Les restes de Richelieu furent jetés (ou peut-être placés dans une sépulture tenant lieu de fosse commune). Alors que dans la rue des enfants s’amusaient avec sa tête comme avec une balle, un prêtre réussit à la subtiliser et l’emmena avec lui en Bretagne (Ce fait est contesté par les
historiens).
Monsieur Armez, député des Côtes-du-Nord, fut dépositaire de la tête du cardinal de Richelieu. Celle-ci était entrée dans sa famille sous la Révolution, après des vicissitudes diverses qui suivirent la violation de la tombe du ministre.
Elle y resta près de trois quarts de siècle, la famille Armez ne voulant s’en séparer. Ce crâne était conservé depuis, dans une boite en bois ronde, et sur cette boite une étiquette « Pâté de Strasbourg » ; au-dedans se trouvait un parchemin établissant l’identité de la relique.
Un jour, sur les pressantes instances de M. Alfred Demanche (préfet des Côtes-du-Nord) et d’Edouard Philippe (ami intime du défunt), M. Armez consentit à se dessaisir du précieux dépôt au profit de l’Etat.
M. Victor Duruy, alors ministre de l’instruction publique, le fit inhumer solennellement en l’église de la Sorbonne en 1866, où se trouvaient ses restes.
Une lettre du Château du Bourblanc, adressée au directeur du Figaro disait à peu près ceci : « Je suis surpris de voir réapparaître la légende de la « boîte à pâté ». La tête de cardinal était conservée au Bourblanc sous un globe de verre qui existait encore en 1917 et non dans une boîte de pâté.
Lorsque l’empereur Napoléon III, en 1866, a prié personnellement mon grand-père de lui céder cette tête, mon grand-père a fait confectionner un écrin de satin blanc qui a été porté à Paris par le préfet du département et remis par lui à M. Duruy. »
Ce coffret a été converti, à l’époque, par l’imagination de quelques journalistes, en « boîte à fromage » voir « boîte à pâté »…
Le 25 juin 1895, Gabriel Hanotaux, ministre des Affaires étrangères, profita de ses fonctions pour faire rouvrir le tombeau. Ce fut une cérémonie très discrète où on invita le peintre Detaille afin qu’il réalisa une aquarelle de la tête du cardinal, ainsi que le consul Auguste François pour réaliser une photographie.
Mais il est d’autres reliques de Richelieu. Lors de l’exhumation révolutionnaire, un maçon détacha le doigt qui portait une bague : la bague fut conservée par M. Petit-Radel et le doigt fut enchâssé dans le buste de bronze du cardinal par Warin qui orne la Bibliothèque Mazarine (dans le 6e arrondissement de la capitale).
En 1947, par l’exécution testamentaire de Gabriel Hanotaux, décédé en 1944, avait remis au recteur, le petit doigt en question avec une pincée de poils roux prélevées sur la moustache de Richelieu.

_________________
http://www.heresie.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
 
Le Crâne de Richelieu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heresie :: Général :: Inquisitor-
Sauter vers: