Heresie.com
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Heresie.com

Où l'on y parle de différentes malpropretés morales et physiques de tout ordre, des oubliés de Dieu et des complices de Satan à travers les siècles.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Heresie.com  Francis Thievicz  Elisandre  
-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

 

 Les sabots du Diable.

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Jack...
Commercial chez Yéti sucettes
Jack...


Nombre de messages : 94
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 8
Date d'inscription : 28/09/2008

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue150/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (150/150)
Possede des Crânes humains:
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue150/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (150/150)
Misanthrope :
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue150/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (150/150)

Les sabots du Diable. Empty
MessageSujet: Les sabots du Diable.   Les sabots du Diable. EmptyLun 9 Fév - 10:11

- LES TRACES DE SABOT DU DIABLE -
De bien curieuses empreintes qui terrorisèrent un petit village…




Cette petite histoire se produisit le 8 février 1855 dans la campagne anglaise. Ce jour est resté gravé dans la mémoire des habitants des nombreux petits villages de la région du Devon. Bien qu'aucune preuve concrète soit restée visible de cet évènement, il y a eu plusieurs témoins, ce qui peut donner une bonne crédibilité à l'histoire.
Les marques de « sabot du diable » doivent leur nom aux villageois stupéfaits qui les ont vu apparaître du jour au lendemain alentour de leurs villages. Ce matin là, ils découvrirent dans la neige d'innombrables empreintes mystérieuses. L'énigmatique piste faisait le tour de 18 villages et se retrouvait sur plus de 160 kilomètres.


Ce qui rendait la piste vraiment mystérieuse, c'est que les traces de sabots étaient alignées en ligne droite, comme si la créature qui les avaient laissée derrière elle n'avais qu'une patte, ou marchait en bondissant un pied devant l'autre. Les traces faisaient 7 cm de largeur et 10 cm de longueur. Les empreintes se répétaient à intervalle régulier et, n'avaient laissées aucun résidus de neige alentour, comme si la neige avait été enlevée ou avait fondue. À certains endroits les traces étaient si nettes qu'ont auraient pu croire qu'elles avaient été imprimées ou encore coupées grâce à un couteau.
Accompagnés de leurs chiens et de leurs armes, certains villageois décidèrent donc d'enquêter sur ce phénomène, mais ce qu'ils trouvèrent ne fera que renforcer davantage le mystère. Ils sillonnèrent la campagne en tous sens, visitant les fermes, reliant les villages de Bicton, Powdersham, Dawlish, Totnes, Torquay et quelques autres.
En effet, les traces ne semblaient que très peu être influencées par les contraintes du terrain. La mystérieuse créature avait marchée sur les murs, sautée par dessus des maisons et traversée de murs par des fissures ou marcher par dessus des charrettes remplies de foin. Le comble fut atteint lorsqu'on en découvrit à l'intérieur d'une buse de drainage de 15 centimètres de diamètre, entrant et ressortant de l'autre coté comme si l'obstacle n'avait pas existé... Les traces traversaient un estuaire et se recroisaient aussi à certains endroits, rendant presque impossible de savoir ce que pouvait bien chercher cette curieuse créature.

Les hypothèses furent très nombreuses, certains croyaient à un espèce de reptile, une outarde ou même un kangourou, mais aucune de ces explications ne tient la route. D'autant plus que la distance parcourue est vraiment trop grande pour qu'un homme puisse la parcourir en une seule nuit et nul n'est capable de sauter par dessus les murs ou de suivre le curieux trajet qu'avait suivie la bête.
En 1855, les hélicoptères et les moyens que nous aurions aujourd'hui pour faire ce genre (et encore là, il serait impossible de le faire avec autant de discrétion que celle dont à fait preuve l'insolite animal) seraient bruyant et resterais complexe. À cette époque, le ballon à air chaud motorisé venait de faire son apparition en France (1852), mais il aurait été impossible d'effectuer un tel parcours avec une telle précision. De plus, les moteurs étaient bruyants.
D'ailleurs, il ne faut pas oublier que pour compliquer toute l'histoire, les témoins ont tous déclarés que les traces ne semblaient pas avoir été faite par compression, mais plutôt comme si la neige avait été enlevée.
Il ne semble pas exister d'explication plausible à cette histoire, elle fait partie de ces récits donc la cause restera pour toujours ignorée...


Etrange n'est-il pas ! Jack...
Revenir en haut Aller en bas
Keridwen
Seigneur du Portail
Keridwen


Nombre de messages : 2165
Localisation : Au pied de la Porte du Diable
Actes nécrophiles : 6
Hommes torturés : 1908
Date d'inscription : 20/05/2006

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue1/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (1/150)
Possede des Crânes humains:
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue1/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (1/150)
Misanthrope :
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue1/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (1/150)

Les sabots du Diable. Empty
MessageSujet: Re: Les sabots du Diable.   Les sabots du Diable. EmptyLun 9 Fév - 12:02

Pour le moins curieux, en effet ! quelles sont tes sources?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.heresie.com/thanos
Jack...
Commercial chez Yéti sucettes
Jack...


Nombre de messages : 94
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 8
Date d'inscription : 28/09/2008

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue150/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (150/150)
Possede des Crânes humains:
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue150/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (150/150)
Misanthrope :
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue150/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (150/150)

Les sabots du Diable. Empty
MessageSujet: Re: Les sabots du Diable.   Les sabots du Diable. EmptyLun 9 Fév - 12:41

Devils and facts - The black book - 1923
Revenir en haut Aller en bas
ELISANDRE
Reine Succube
ELISANDRE


Nombre de messages : 3358
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2504
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue1/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (1/150)
Possede des Crânes humains:
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue1/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (1/150)
Misanthrope :
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue1/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (1/150)

Les sabots du Diable. Empty
MessageSujet: Re: Les sabots du Diable.   Les sabots du Diable. EmptyLun 9 Fév - 13:23

Hmm, que j'aimerai voyager dans le temps...

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
https://fr-fr.facebook.com/elisandre
Les sabots du Diable. Blogsp11
Revenir en haut Aller en bas
http://www.heresie.com
Jack...
Commercial chez Yéti sucettes
Jack...


Nombre de messages : 94
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 8
Date d'inscription : 28/09/2008

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue150/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (150/150)
Possede des Crânes humains:
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue150/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (150/150)
Misanthrope :
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue150/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (150/150)

Les sabots du Diable. Empty
MessageSujet: Re: Les sabots du Diable.   Les sabots du Diable. EmptyMar 10 Fév - 11:04

Voici un extrait du site de Michael Lecomte, critique d'art reconverti en chercheur du paranormal. "Des Enigmes et Des Hommes" est constitué de deux grands chapitres : les énigmes résolues, et les énigmes insolubles. Je l'ai choisi pour illustrer cette rubrique consacrée aux témoins de phénomènes paranormaux parce qu'il comporte de nombreux aspects étranges, sont suffisamment proches de notre époque pour qu'on puisse en retrouver la trace écrite, et concerne une observation collective.


1855 - Devon -
Topsham est un bourg pittoresque situé au sud du Devon, non loin de la mer. Quelques unes de ses maisons ont été construites avec les briques hollandaises qui lestaient autrefois les cales des navires, navires qui jouèrent un rôle dans la Guerre d'Indépendance des Etats-Unis.
Il ne reste pas de souvenir urbain de l'événement qui nous occupe ici, pas même "l'allée de la chèvre", chemin appelé ainsi simplement parce qu'il est étroit. Le fer à cheval cloué sur la porte du n° 11 de la rue Follett n'est qu'un banal porte-bonheur.

Le 8 février 1855 s'est pourtant passé à Topsham et dans la campagne proche un événement qui a occupé beaucoup de place dans les colonnes des journaux et qui présente l'avantage d'avoir eu de très nombreux témoins.
Ce matin-là on découvrit en effet dans la neige d'étranges empreintes ayant vaguement la forme d'un sabot d'ongulé. Chacune d'elles mesurait 10 cm de long sur 7 de large. L'animal qui les avait laissées semblait s'être tenu debout sur ses pattes arrière. Ces empreintes étaient imprimées exactement l'une devant l'autre et sur une seule file à intervalles réguliers. Mais surtout elles se suivaient le plus souvent en ligne droite, évoquant l'idée insolite et absurde d'un funambule marchant sur un fil.

On pensa à des empreintes dégradées par un changement d'atmosphère. Mais la neige comportait également des traces parfaitement définies laissées par des animaux domestiques ; et les empreintes les plus précises étaient justement celles du bizarre "ongulé". Elles étaient d'ailleurs si nettes que, selon un témoin oculaire, elles semblaient avoir été imprimées à l'aide d'un "châssis mécanique".
On expliqua la progression en ligne droite par l'idée d'un reptile, on pensa à des blaireaux, à des grues, à des grenouilles, à des rats jusqu'à des outardes et même à un kangourou. Mais aucun de ces animaux ne fournissait d'explication plausible. Des groupes se formèrent, armés sommairement de fusils de chasse ou de bâtons et accompagnés de chiens. Ils sillonnèrent la campagne en tous sens, visitant les fermes, reliant les villages de Bicton, Powdersham, Dawlish, Totnes, Torquay et quelques autres.
Ils ne trouvèrent pas d'explication mais découvrirent au contraire des faits incompréhensibles : la piste, qui mesurait plus de cent miles, se recoupait à maints endroits à angle droit, franchissait un estuaire et semblait ignorer les obstacles. Elle traversait un hangar par le trou d'un mur, se promenait sur une charrette ou sur des meules de foin enneigés. Surtout, elle se jouait des murs séparant les jardins et les cours comme en passant à travers. On découvrit même qu'elle escaladait les toits des maisons.
De plus le dessin des empreintes était si précis que, pour reprendre l'expression d'un autre observateur, elles semblaient "coupées au diamant ou faites à l'aide d'un tisonnier chaud". Le comble fut atteint lorsqu'on en découvrit à l'intérieur d'une buse de drainage de 15 centimètres de diamètre, entrant et ressortant comme si de rien n'était...
Plusieurs citadins venus en curieux furent si impressionnés qu'ils découpèrent des blocs de neige afin de conserver quelque temps les empreintes dans leur jardin.
Malgré l'importance que la guerre de Crimée prenait à l'époque dans les journaux ceux-ci couvrirent largement l'événement, sauf le Times qui considérait l'affaire tout juste bonne "à impressionner des campagnards" (on peut toujours consulter ces journaux, matériellement ou sur microfilms, à la Westminster Library).
Un journaliste qui habite Topsham de nos jours et que j'ai rencontré par hasard dans l'ancien petit port n'avait jamais entendu parler de l'événement.

Quatre points permettront de souligner l'intérêt d'un tel cas :
1 - Au moment des faits, il était impossible de faire une telle série d'empreintes dans la neige sans que les mystificateurs éventuels ne laissent d'autres traces.
2 - Un être humain équipé des chaussures truquées ne pouvait avoir laissé ces traces car leur force de pénétration ne correspondait pas au poids d'une personne adulte ni même à celui d'un enfant. Nul n'aurait d'ailleurs pu parcourir plus de 100 miles en une nuit et encore moins sauter par dessus des dizaines de murs.
3 - En 1855, les seuls objets capable de se déplacer sans laisser de traces, donc sans prendre appui sur le sol, étaient des ballons à air chaud ou à gaz. Mais un ballon libre ne peut se déplacer longtemps en ligne droite. L'hypothèse d'un ballon dirigeable n'est pas plus plausible car on aurait forcément entendu le bruit du moteur. Ces derniers en étaient d'ailleurs à leur tout début, le 1er essai d'un ballon à propulsion mécanique (mû par la vapeur) ayant eu lieu à la fin de l'année 1852 à Paris.
4 - Les empreintes ne portaient pas les marques d'une compression mais semblaient avoir été effectuées par enlèvement de la neige.
Nous sommes donc obligés de constater qu'il s'est passé dans le Devon, au milieu du 19ème siècle, un événement ne dépendant pas de l'intelligence ou de la volonté humaine.
Nous avons ici une démonstration difficilement contestable de la réalité du paranormal.

J...
Revenir en haut Aller en bas
Jack...
Commercial chez Yéti sucettes
Jack...


Nombre de messages : 94
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 8
Date d'inscription : 28/09/2008

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue150/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (150/150)
Possede des Crânes humains:
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue150/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (150/150)
Misanthrope :
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue150/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (150/150)

Les sabots du Diable. Empty
MessageSujet: Re: Les sabots du Diable.   Les sabots du Diable. EmptyMar 10 Fév - 16:17

Empreintes publiées dans les journaux en 1855 (©️ Fortean Picture Library)

Les sabots du Diable. Devons10

De plus, il semblerait que d'autres traces de ce genre ont étés observées à travers les âges :

Au Japon en l'an 929 ou un moine bénédictin parlait d'empreintes monstrueuse laisser par des démons.
Prés de York (1205)
Ecosse (1839)
Iles Kerguelen (1840) ou aucun animal a sabots n'a été répertorié !
En nouvelle-zelande (1886)
Dans le new jersey (1908)
Hollande (1913)
Belgique (1945)
Brésil (1954)
Sur les pentes de l'Etna en Sicile (1970)
mais aussi: en Galicie, ou elles apparaissaient parait-il tout les ans a la suite de violentes tempetes de neige.
La plus récente apparition d'empreintes date de 2000 dans une la ville de Deborah prés de Clevland (ohio).Les evénements furent semblable a ceux de 1855.


Jack...
Revenir en haut Aller en bas
Keridwen
Seigneur du Portail
Keridwen


Nombre de messages : 2165
Localisation : Au pied de la Porte du Diable
Actes nécrophiles : 6
Hommes torturés : 1908
Date d'inscription : 20/05/2006

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue1/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (1/150)
Possede des Crânes humains:
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue1/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (1/150)
Misanthrope :
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue1/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (1/150)

Les sabots du Diable. Empty
MessageSujet: Re: Les sabots du Diable.   Les sabots du Diable. EmptyMer 11 Fév - 9:35

Marrant. Il me semble que si l'on se réfère à l'anatomie connue du grand cornu, les traces seraient au moins en quinconce. Quand on marche, on ne marche pas en ligne droite !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.heresie.com/thanos
ELISANDRE
Reine Succube
ELISANDRE


Nombre de messages : 3358
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2504
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue1/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (1/150)
Possede des Crânes humains:
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue1/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (1/150)
Misanthrope :
Les sabots du Diable. Left_bar_bleue1/150Les sabots du Diable. Empty_bar_bleue  (1/150)

Les sabots du Diable. Empty
MessageSujet: Re: Les sabots du Diable.   Les sabots du Diable. EmptyJeu 12 Fév - 16:06

Peut-être un extra-terrestre ?

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
https://fr-fr.facebook.com/elisandre
Les sabots du Diable. Blogsp11
Revenir en haut Aller en bas
http://www.heresie.com
Contenu sponsorisé





Les sabots du Diable. Empty
MessageSujet: Re: Les sabots du Diable.   Les sabots du Diable. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sabots du Diable.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE DIABLE
» Le Diable de Nicollet
» La bible du Diable
» Les poumons du Diable
» Les fiancées du diable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heresie.com :: Général :: Inquisitor-
Sauter vers: