Heresie.com
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Heresie.com

Où l'on y parle de différentes malpropretés morales et physiques de tout ordre, des oubliés de Dieu et des complices de Satan à travers les siècles.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Heresie.com  Francis Thievicz  Elisandre  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

 

 Le mystère du "lac des squelettes"

Aller en bas 
AuteurMessage
ElricWarrior
Hérésiarque - Administrateur
ElricWarrior


Nombre de messages : 2869
Age : 81
Localisation : Terre d'Hérésie
Actes nécrophiles : 9
Hommes torturés : 5240
Date d'inscription : 14/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
Le mystère du "lac des squelettes" Left_bar_bleue35/150Le mystère du "lac des squelettes" Empty_bar_bleue  (35/150)
Possede des Crânes humains:
Le mystère du "lac des squelettes" Left_bar_bleue10/150Le mystère du "lac des squelettes" Empty_bar_bleue  (10/150)
Misanthrope :
Le mystère du "lac des squelettes" Left_bar_bleue15/150Le mystère du "lac des squelettes" Empty_bar_bleue  (15/150)

Le mystère du "lac des squelettes" Empty
MessageSujet: Le mystère du "lac des squelettes"   Le mystère du "lac des squelettes" EmptyJeu 22 Aoû - 7:03

Le mystère du "lac des squelettes" Le-mystere-du-lac-des-squelettes-continue-dintriguer-dans-lhimalaya

Des scientifiques ont mené une nouvelle étude sur le Roopkund, un lac situé dans l'Himalaya indien et connu pour abriter des centaines d'ossements humains. Leurs recherches ont révélé des résultats inattendus qui renforcent le mystère autour du "lac des squelettes".

A quelque 5.000 mètres d'altitude dans les montagnes de l'Himalaya indien, se trouve un lac pas comme les autres. Etendu sur une quarantaine de mètres, le Roopkund est gelé une grande partie de l'année et constitue une destination très appréciée des touristes. Mais ses eaux vert-bleuté ne sont pas la seule particularité qui attirent les curieux, car le Roopkund cache un secret.

Chaque été, lorsque le lac dégèle, ses profondeurs de même que ses rives laissent apparaitre des centaines d'ossements humains. Une curiosité qui lui a valu le surnom de "lac des squelettes". Qui étaient ces individus et comment sont-ils arrivés là ? C'est le mystère que des scientifiques tentent de résoudre depuis plusieurs décennies. Mais le Roopkund n'est visiblement pas prêt à livrer la clé de l'énigme.

Une équipe internationale de chercheurs a mené une nouvelle étude sur les squelettes découverts dans le lac glaciaire. Loin d'apporter des réponses définitives, leurs résultats publiés dans la revue Nature Communications sont venus contredire de précédentes recherches et surtout, bousculer l'une des théories les plus répandues sur l'origine des ossements.

Une histoire plus complexe que prévue
De précédentes analyses ADN avaient suggéré que les défunts descendaient tous d'ancêtres sud-asiatiques, tandis qu'une datation au radiocarbone avait indiqué que le site remontait au IXe siècle. Ces indices ont conduit à l'hypothèse que ces individus - peut-être des pèlerins - étaient tous morts au cours d'un évènement unique. Sauf que ce ne serait pas du tout le cas selon la nouvelle étude.

Pour en arriver là, les chercheurs ont mené une étude génétique inédite sur 38 squelettes issus du Roopkund. Ils ont ensuite comparé les génomes à 1.521 humains décédés et 7.985 autres vivants actuellement à travers le monde. Ces travaux ont révélé l'existence d'au moins trois groupes distincts parmi les défunts étudiés.

Le premier groupe, constitué de 23 individus, a semblé apparenté aux Indiens d'aujourd'hui. Le deuxième, en revanche, a montré une ascendance plus surprenante : ses 14 membres ont indiqué une ascendance étroitement liée aux habitants actuels de l'Est de la Méditerranée, notamment la Crète et la Grèce. Enfin, le troisième groupe a révélé une lignée plus classique localisée en Asie du Sud-est.

"Nous avons été extrêmement surpris par les génomes des squelettes du Roopkund, a expliqué dans un communiqué Éadaoin Harney, doctorante de l'Université de Harvard et premier auteur de l'étude. La présence d'individus avec une ascendance typiquement associée à la Méditerranée orientale suggère que le lac n'était pas un site d'intérêt local, mais qu'il attirait plutôt des visiteurs du monde entier".

La suite : https://www.geo.fr/histoire/le-mystere-du-lac-des-squelettes-continue-dintriguer-dans-lhimalaya-197112

_________________
http://www.heresie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.heresie.com
 
Le mystère du "lac des squelettes"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les squelettes du lac de Roopkund (Skeleton Lake)
» Découverte des squelettes de vampires potentiels en Bulgarie
» Martin Mystère / HPL
» Le mystère des cagots
» Le Mystère d'Oak Island

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heresie.com :: Général :: Culte des morts-
Sauter vers: