Heresie

Dark Culture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Heresie.com  Dictionnaire Infernal  Cinéma Satanique  Francis Thievicz  Elisandre  

Partagez | 
 

 Crypte sous l'Eglise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ElricWarrior
Hérésiarque - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1962
Age : 76
Localisation : Terre d'Hérésie
Actes nécrophiles : 9
Hommes torturés : 2799
Date d'inscription : 14/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
35/150  (35/150)
Possede des Crânes humains:
10/150  (10/150)
Misanthrope :
15/150  (15/150)

MessageSujet: Crypte sous l'Eglise   Dim 24 Aoû - 21:12

Manifestement il y'a quelque chose sous l'Eglise :

http://www.terrederhedae.com/conference8aout2008compterendu.htm

_________________
http://www.heresie.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Lun 25 Aoû - 12:46

C'est presque certain, à mon avis on aura vite des infos concernant cela.

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
occitan
Familier de Satan


Nombre de messages : 201
Age : 42
Localisation : là où vous ne l'attendrez pas ........
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 72
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Lun 25 Aoû - 19:16

Ah; que ne fait-on pas pour se faire un peu de blé (variante : se faire connaitre, se faire mousser ... etc. )
un peu de sérieux : depuis tout ce temps que tant de gens plus ou moins illuminés cherchent ce qui n'existe probablement pas, si crypte il y avait, elle serait découverte depuis bon temps.
Ce qui me sidère, ce n'est pas que des personnages s'évertuent à dire : "J'ai presque trouvé" mais qu'ils trouvent encor des pigeons ...
Après tout, tant mieux pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Lun 25 Aoû - 20:17

Occitan, je suis d'accord sur un point avec toi, les illuminés sont légions, pas qu'à Rennes-le-Château, cette région est un nid, mais ils viennent de partout, cette histoire peut s'avérer un véritable "trésor monétaire personnel" pour certains, j'en conviens.

Mais non, tout n'est pas dit et fait pour se faire du blé...Il est évident que certains écrivains en profitent ou en ont profités, mais l'attrait de l'argent est universel, ce n'est pas pour cela que tout ce qui se dit sur Rennes-le-Château est faux.
Quant à la crypte, j'attends les preuves tout simplement, parce qu'il n'y aurait rien d'anormal à ce qu'elle soit présente, c'était très courant à l'époque.
Tant pis si nous sommes plusieurs pigeons à attendre.

Des escrocs et des personnages malhonnêtes, il y en a eu, il y en aura toujours, ce qui m'attriste, parce que j'aime ce village, c'est de voir que pendant des années on a laissé tous les bâtiments importants à l'abandon, c'est de remarquer que la Tour Magdala est très mal en point, que bientôt nous risquons tous de perdre, comme le dit ce cher Claude Seignolle, un mythe, un des seuls endroits de France qui nous fait encore rêver, et cela à cause de tous ces médiocres individus mégalomanes qui n'ont oeuvrés que pour eux-mêmes.

Ce village est magique tout autant que cette région, ne rentrons pas dans le jeu de ces pitoyables personnages qui ont tout fait pour anéantir cette histoire à des fins personnelles très basses.

Et là, j'en profite pour présenter une BD superbe.



_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
ElricWarrior
Hérésiarque - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1962
Age : 76
Localisation : Terre d'Hérésie
Actes nécrophiles : 9
Hommes torturés : 2799
Date d'inscription : 14/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
35/150  (35/150)
Possede des Crânes humains:
10/150  (10/150)
Misanthrope :
15/150  (15/150)

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Lun 25 Aoû - 20:37

D'après cette image ( sondages au géoradar), on peut manifestement voir une cavité :




Et l'association Terre de Rhedae semble à première vue sérieuse ?

_________________
http://www.heresie.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Lun 25 Aoû - 21:04

Effectivement Elric, un cercle est bien dessiné sur ce qui serait une cavité.

A vrai dire, je ne les connais que depuis quelques mois, pas tous, mais ils sont sérieux et passionnés, ce qui souvent peut-être un gage de qualité et ils se font aider de scientifiques, d'archéologues et d'historiens.

Mon unique et véritable passion n'étant pas Rennes-le-Château mais la démonologie, les mythes et les légendes, je pense pouvoir rester objective par rapport à cette histoire.

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
occitan
Familier de Satan


Nombre de messages : 201
Age : 42
Localisation : là où vous ne l'attendrez pas ........
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 72
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Mar 26 Aoû - 5:08

je serai encore l'avocat des pessimistes en disant que ceci ne prouve qu'un changement de structure dans la géologie du terrain et peut-être une cavité qui n'est pas forcément une crypte et les ouvertures de ce genre foisonnent dans la région.
je ne dis pas qu'il n'y a pas crypte mais que c'est une région aux nombreuses fractures géologiques naturelles et que parmi la foison de chercheurs, combien ne cherchent que leur notoriété personnelle sans se soucier du discrédit qui retombe sur des communautés et un historique qui mérite mieux.

Tout près est la ville de Campagne sur Aude en laquelle se trouve un "musé templier" . J'ai été sidéré de m'y voir présenter des photos d'une eglise située en fait dans le département des Charentes, et qui n'a de "templier" que la présentation qui en a été faite par un personnage qui se dit chercheur attitré et qui n'est en fait que le chef d'une secte néo-templière.
Alors, il m'arrive de me méfier en attendant du concret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Mar 26 Aoû - 17:30

Le mieux est d'attendre, ce sont de toute façon des scientifiques qui s'occupent de cela, l'étude ne se limite pas à la conférence de Terre de Rhedae, mais il faut à l'équipe de scientifiques qui est venue sur place un certain délai afin d'analyser toutes les données... les renseignements seront fiables.

Occitan, ce musée Templier n'existe plus depuis quelques années (3 ou 4 ans). Je ne saurai pas en parler avec toi, j'ai juste souvenir de ce templier en cire, très impressionnant qui prônait à l'intérieur d'une salle.

Sur ce gros plan coupé par Elric, il s'agit de Paul Saussez, professeur d'Architecture à Bruxelles, passionné d'égyptologie et de pyramides. Il étudie et commente cette photo avec sa vision d'architecte, cela fait des années qu'il se passionne pour l'architecture de cette église.

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
occitan
Familier de Satan


Nombre de messages : 201
Age : 42
Localisation : là où vous ne l'attendrez pas ........
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 72
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Mer 27 Aoû - 15:23

merci, Elisandre, de remonter le moral après avoir vu et entendu tant de charlatans, du côté de RlC et ailleurs.
S'il m'est assuré que ce sont des scientifiques sérieux , j'attendrai leurs résultats avec impatience.
J'ignorais que le musée de Campagne/Aude avait fermé. Ceux qui ont oeuvré pour le monter ont du être déçus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Jeu 28 Aoû - 17:18

Je crois qu'il s'agissait d'une question de subsides d'après ce que l'on m'a dit, j'ai été déçue de le voir fermé, même si ce musée n'avait pas l'envergure de certains autres, les touristes pouvaient y faire découvrir l'histoire des Templiers.

Quant au monsieur qui tenait ce musée, il continue à écrire sur le sujet, en français et en occitan, s'il est chef d'une secte néo-templière, je n'en sais rien, mais ici l'on s'y perd, j'essaie de survoler tout cela, ne m'interessant, comme toi par ailleurs, qu'à des faits intéressants.

De toute façon je vous tiens au courant.

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
occitan
Familier de Satan


Nombre de messages : 201
Age : 42
Localisation : là où vous ne l'attendrez pas ........
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 72
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Lun 1 Sep - 4:57

parlant de celui qui dirige une secte néo-templière, je ne parle pas de la personne qui gérait le musée, je ne connais pas ce monsieur et me garderai de dire quoi que ce soit à son sujet.
je parle de celui qui avait fourni des photographies de l'église d'Aulnay (Charentes) en la présentant comme église templière alors qu'elle est bien antérieure (période mérvingienne).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Lun 1 Sep - 7:54

Le monsieur qui gérait le musée, je le connais peu, mais c'est un passionné, il écrit et n'a rien d'un chef de secte néo-templière, il s'agit de Georges Kiess, comme cela, il n'y aura aucune confusion/

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Jipé
Orteil de Spaulding
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 60
Localisation : ANGLET
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 14
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Crypte sous l'Eglise   Dim 31 Jan - 12:54

Bonjour…ou du moins devrais-je dire re-bonjour, car s’il n’est meilleure compagnie qui ne se quitte…il en reste d’excellentes qu’on a plaisir à retrouver !!!

La crypte sous l’église ???

A mon humble avis…c’est la clé même de toute cette fabuleuse énigme qui reste le mystère de ce brave curé !
Au fil des temps, Rennes le Château est devenu, si ce n’est une auberge espagnole…tout au moins un "mille feuilles" constitué de tableaux, de parchemins, de cartes, de livres, de signes, de symboles, de tracés de lignes, voire même récemment de "maquette"…un mille feuilles où chaque nouvelle couche est encore plus savoureuse que la précédente !

Cependant ne perdons pas quand même de vue une constante indiscutable, l’Abbé Saunière est mort en 1917, Marie Dénarnaud est décédée en 1953 et nous sommes en 2010...sans que personne n’ait jamais pu ramener la moindre pièce d’or à la surface !

Par contre, raisonnons avec un esprit purement cartésien, regardons avec les yeux d’un enfant, soyons pragmatiques et téméraires et éliminons TOUT, tout ce qui est hasardeux, tout ce qui est suspect, tout ce qui n’aboutit à RIEN de concret, et alors là miracle…la couche du fond est constituée de comportements atypiques et d’actions "bizarres" de ce prêtre, de décisions farfelues et d’étranges réalisations !

Continuons de raisonner en "tout ou rien", soit ce brave curé est un imbécile…et seule sa stupidité explique ses choix farfelus et ses comportements étranges, soit à contrario cet homme est intelligent…et dans ce cas alors il agit selon un plan murement élaboré et soigneusement exécuté de mains de maître !

La crypte sous l’église ???

C’est une réalité historique irréfragable d’abord, cette crypte date des premiers siècles de la chrétienté, période pendant laquelle les Wisigoths orthodoxes prônaient l’arianisme, une doctrine contestant la divinité de jésus et sa résurrection !
C’est ensuite une réalité matérielle encore vérifiable de nos jours ! Il manque une travée et une arcature derrière l’actuelle chaire, sur le sol de l’absidiole dans le mur commun avec l’église des pierres sont disposées en arc de décharge, et une fissure court de l’arrière du calvaire du jardin, traverse l’absidiole et l’abside de l’église, et ressort dans le cimetière, se traduisant par un faible affaissement de terrain au niveau des sépultures des familles GALLER et CHALULEU et ces trois points sont bien alignés !

Mais, tout le monde se passionne pour l’Abbé Saunière à partir de ses "découvertes" dans l’église mais peu de gens s’intéressent véritablement aux évènements qui les ont précédées…et pourtant des évènements forts troublants vont se dérouler dans les mois qui précèdent !

Mais ne dit-on pas que le passé éclaire le présent mais surtout illumine l’avenir !

Alors qu’il n’a encore rien fouillé ni rien trouvé par un habile tour de passe-passe le curé se livre à un véritable "hold-up administratif".
En février 1891 il arrive à convaincre le Conseil Municipal de lui concéder l’usage exclusif de la place publique qui s’étend alors devant l’église pour en faire…un jardin !
Immédiatement il clôture cet espace avec un mur et des grilles fermées à clef contre promesse de les ouvrir uniquement les dimanches et les jours de fêtes religieuses et civiles…du lever au coucher du soleil !

Il s’aperçoit qu’en dehors des offices du dimanche son église reçoit quotidiennement les visites de ses paroissiens qui viennent y faire des dévotions à la vierge dont l’autel se trouve dans une arcature au pied de la chaire…qu’à cela ne tienne !
Dès le mois de juin 1891 il déplace la statue de la vierge à l’extérieur ! Plus personne n’ayant plus rien à y faire à l’intérieur désormais...il ferme aussi son église à clef !

En fait…quelques mois avant ses retentissantes "découvertes" cet habile curé, intelligent et rusé, qui ne fait rien au hasard ni sans un plan précis s’est accaparé plus de 500 m2 d’espace public dont il peut désormais contrôler et interdire les accès pendant plus de…300 jours par an !
L’église et tous ses abords et le cimetière dans sa totalité sont passés sous son contrôle exclusif et permanent et tous les habitants sont désormais bien tenus à distance des fouilles qu’il compte entreprendre !

A partir de ces "évènements précurseurs" continuer de soutenir que les découvertes qu’il a faites sont le fruit du plus pur des hasards
…relève de la plus candide naïveté !!!

Le curé savait très bien ce qu’il devait chercher…il avait d’ailleurs été nommé là dans ce but bien précis, soutenu et financé par ses commanditaires !

Il savait pertinemment ce que c’était, il savait approximativement où c’était…il ignorait juste l’emplacement précis de l’accès !

Et cet accès…il le découvrira enfin le 21 septembre 1891, car ce jour là, il découvre donc une sépulture cachée !

On le sait d’abord - et de première main - par les ouvriers qui travaillaient dans l’église (des témoins dont il se serait bien passé et d’ailleurs il les a congédiés sur le champ) et ensuite par son cahier journal !

Un bien étrange journal tenu pendant à peine huit mois (du 9 septembre 1891 au 12 avril 1892) dont les dates 1891-1892 inscrites dès l’en-tête nous suggèrent qu’il n’a été ouvert que pour y consigner un évènement déjà prévu d’avance…et dont la survenance est d’ailleurs imminente !
Cette découverte est cruciale car tout d’abord il est évident qu’elle est l’aboutissement de toutes ses manœuvres et autres stratagèmes pour y parvenir, mais surtout parce que c’est lui-même qui le dit et qui l’écrit…une fois de plus !
Lorsqu’il aura enfin réalisé la véritable nature de ce qu’il vient d’exhumer, par un collage superposé à cette page il inscrira :
"L’Année 1891 portée dans l'Éternité avec le fruit de ce dont il est question ci-dessous" (le tombeau – nda) !

Quand on sait le soin particulier qu’il apporte au choix des mots qu’il emploie..."L'Éternité"…ça laisse rêveur !

Descendu dans les entrailles de la terre il va ensuite s’enfermer seul dans son église pour y continuer de fouiller bien à l’abri des regards indiscrets.

Par la suite les évènements vont s’enchaîner bizarrement…mais à contrario avec une parfaite "logique" ce qui n'est pas surprenant si on considère que ce qu’il vient de découvrir doit être gardé et protégé coûte que coûte !

Dans les jours qui suivent il va consulter d’abord puis recevoir la visite d’éminents confrères (dont son ami Antoine Gélis curé de Coustaussa, sauvagement assassiné quelques années plus tard la veille de la Toussaint dans des circonstances non encore élucidées) et surtout…d’un médecin !
Une telle intervention n’est pas banale en matière de découverte d’un tombeau…sauf bien sur si on s’interroge sur certains "détails physiologiques" concernant le ou les défunts qui y reposent !

Dans les frimas de janvier 1892 notre abbé éprouve par contre le besoin urgent de faire élever une construction qui ne sert strictement…à RIEN !
Contre le mur de la sacristie il fait maçonner en quart de rond une absidiole qui s’appuie à la muraille sud de l’église. Simplement éclairée d’un minuscule œil de bœuf cette pièce incommode et insalubre n’est dotée d’aucune entrée apparente (ce qui ne veut pas dire qu’elle soit totalement dépourvue d’accès…) et son sol de terre battue ne sera jamais recouvert d’un plancher…contrairement à la sacristie mitoyenne !
Par contre si on s’en sert pour masquer un accès souterrain…c’est idéal et c’est surtout génial !

Comme notre curé estime probablement que le mur du jardin ne constitue plus une "protection" assez efficace vis-à-vis d’un cimetière ouvert aux quatre vents il ressent le besoin pressant de faire barrer hermétiquement son entrée par de hauts murs et deux grandes portes de fer dont il est le seul d’ailleurs…à avoir la clé !

Contre le mur du portail du cimetière, au dessus d’une ancienne citerne il fait ériger ce qu’il nomme un "reposoir" ! C’est en fait une sorte de véranda qu’il occupe comme bureau et comme bibliothèque et d’où il peut contrôler et filtrer quiconque s’approche de ce périmètre hautement "sensible"…et ce terme n’est pas excessif car lors d’un incendie qui va ravager plusieurs maisons du village Marie s’opposera fermement à ce que les pompiers puisent…l’eau de cette citerne qui se trouve justement en dessous !

La crypte sous l’église ???

Elle est si "importante" qu’après avoir dépensé toute cette énergie pour verrouiller ce périmètre avant de l’ouvrir…il lui consacrera toute sa vie !!!

Contre toute attente et au mépris de la logique la plus élémentaire notre brave curé n’a JAMAIS habité la somptueuse villa qu’il s’est faite construire à grand frais ! C’est un fait qu’il y a donné des fêtes et des réceptions mondaines, mais il a toujours vécu dans le presbytère et c’est d’ailleurs dans son logement de fonction qu’il a rendu son dernier soupir en 1917…jamais de son vivant il n'a "abandonné" ce lieu !

Cet espace lui tenait tellement à cœur qu’au plus fort de son conflit avec son nouvel Évêque, Monseigneur Félix Beuvin de Beauséjour, sentant les prémisses de sa disgrâce et voyant le spectre de la suspension de ses fonctions s’agiter devant lui (avec comme corollaire l'obligation de déguerpir du presbytère), il a une fois de plus habilement intrigué pour obtenir de la Municipalité
…des baux répétitifs lui assurant l’exclusive jouissance des lieux !

Frappé d’une suspens "a divinis" et sous le coup d’une interdiction d’officier, mais se réfugiant derrière son bail de location il refuse (à bon droit) de quitter les lieux et de céder le presbytère…à son remplaçant.

Quand on connaît la personnalité et le caractère de ce brave curé, sa surface financière et l’opulence de sa villa qui se trouve vide de tout occupant juste à quelques mètres de là, qui a été meublée et décorée à grand frais et au surplus selon ses instructions…

Quand on connaît la logique et le calcul qui président inévitablement à toutes ses décisions…

On ne peut qu’en déduire que pour s’accrocher bec et ongles à ce logis de fonction exigu et inconfortable…

Il avait forcément une excellente raison pour agir de la sorte, si ce n’est…une impérieuse nécessité !

Peut être que cette nécessité découlait de l’existence d’une galerie souterraine partant au niveau du foyer de l’ancienne cheminée de la grande salle commune au rez-de-chaussée à droite (encore visible récemment de par l’agencement des pierres…je n’y suis pas revenu depuis les derniers travaux dans le presbytère-musée) et se dirigeant sous l’église avec une sortie secondaire au niveau de l’actuel confessionnal, plus précisément dans le "réduit" ou s’enferme le prêtre pour entendre les confessions !

…peut être ?

En tous cas, une chose est sure, après la découverte de cette crypte l’Abbé Saunière est devenu riche c’est un fait, mais SURTOUT il a basculé aussitôt dans une profonde dépression !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keridwen
Seigneur du Portail
avatar

Nombre de messages : 2112
Localisation : Au pied de la Porte du Diable
Actes nécrophiles : 6
Hommes torturés : 1831
Date d'inscription : 20/05/2006

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Dim 31 Jan - 13:52

Tout ceci est hautement intéressant. Effectivement, un tel comportement ne lasse pas de surprendre.
Comment pourrait-on à la fois s'enrichir et perdre la foi ? Avoir l'opulence et s'en priver pour surveiller son "trésor"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com/thanos
Jipé
Orteil de Spaulding
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 60
Localisation : ANGLET
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 14
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Crypte sous l'Eglise   Dim 31 Jan - 18:39

Keridwen a écrit:
Tout ceci est hautement intéressant. Effectivement, un tel comportement ne lasse pas de surprendre.
Comment pourrait-on à la fois s'enrichir et perdre la foi ? Avoir l'opulence et s'en priver pour surveiller son "trésor"?

Bonsoir KERIDWEN...

Se poser la question...c'est aussi y répondre.

Il a forcément, avec la mise à jour de ce tombeau (celui de la crypte...et non pas simplement le tombeau des seigneurs locaux) découvert une autre vérité qui a bouleversée sa foi et déclenché un véritable séisme dans sa tête, car à partir de ce jour là sa "carrière" va bifurquer nettement et du jour au lendemain il va vouer brusquement un culte effréné si ce n'est quasi obsessionnel à Marie Madeleine...est ce la même personne que celle qui est nommée "Béata Maria de Reddis", la Bienheureuse Marie de Reddis qui était honorée dans la région...je le pense sincèrement.

En tous cas...à partir de cette "découverte", l'abbé Saunière deviendra un homme riche, admiré, adulé, courtisé, ça c'est un fait, mais ce sera surtout un homme qui souffrira énormément...et jusqu'à la fin de ses jours !

Mais bon...si le sujet et la chronologie de cette "découverte de la crypte" t'intéresse je t'invite à découvrir le petit diaporama que j'ai fait avec une amie sur mon blog, les dessins ne sont pas sophistiqués voire même un peu "primaires" mais c'est une invitation à aller vérifier sur place que c'est "vrai".

Pour le découvrir, c'est ici, et à partir de cette première image il faut ensuite cliquer en haut sur les petites vignettes vers la suivante à droite pour les faire défiler dans l'ordre
http://fr.netlog.com/Jipaillou/photo/photoid=42044599&setid=356442&surr=0#photos

Bonne soirée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElricWarrior
Hérésiarque - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1962
Age : 76
Localisation : Terre d'Hérésie
Actes nécrophiles : 9
Hommes torturés : 2799
Date d'inscription : 14/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
35/150  (35/150)
Possede des Crânes humains:
10/150  (10/150)
Misanthrope :
15/150  (15/150)

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Dim 31 Jan - 21:32

Ok avec ta théorie Jipé mais pourquoi Saunière n'a pas vidé la crypte tout simplement au lieu de s'investir dans de tels travaux ?
Cela n'aurait posé aucune difficulté à Saunière, c'était d'ailleurs une pratique courante pour lui de fouiller dans les tombes me semble t'il ?

_________________
http://www.heresie.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Jipé
Orteil de Spaulding
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 60
Localisation : ANGLET
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 14
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Dim 31 Jan - 22:59

ElricWarrior a écrit:
Ok avec ta théorie Jipé mais pourquoi Saunière n'a pas vidé la crypte tout simplement au lieu de s'investir dans de tels travaux ?
Cela n'aurait posé aucune difficulté à Saunière, c'était d'ailleurs une pratique courante pour lui de fouiller dans les tombes me semble t'il ?

Je pense qu'il l'a "vidée" mais uniquement en ce qui concerne les quelques valeurs monétaires qui s'y trouvaient...et qui étaient dérisoires au sens de l'importance du secret qui repose dans cette crypte...
Par exemple, il a fait don d'un ciboire en vermeil à son confrère et ami, l'abbé GRASSAUD curé de St Paul de Fenouillet. Or ce ciboire fait partie d'un don fait en 1750 par l'Ordre de Malte à la paroisse. Le ciboire "disparait" avant la Révolution et ressort à l'occasion de la découverte de la crypte...donc Saunière l'a forcément découvert dans la crypte où il avait été mis à l'abri avec quelques autres objets précieux servant au culte, mais sans communes mesures avec sa "fortune" future.
Par ailleurs, lors du soulèvement de la dalle et en présence des ouvriers, il découvre une "oule" un petit marmiton rempli de pièces d'or et il essayera de leur fait croire qu'il s'agit (je cite ses paroles...) de "médailles de Lourdes sans valeur" mais les ouvriers on bien vu que c'étaient des "jaunets", des pièces d'or.
Il est certain qu'il s'est emparé de ces quelques valeurs, mais c'est sans commune mesure avec la "mission" qui lui avait été confié (lorsqu'on met en évidence le financement, le soutien et la protection dont il a bénéficé, et le fait qu'il faisait des comptes rendus, que ça plaise ou pas, on réunit les critères constitutifs d'une "organisation") et sa mission à mon avis consistait à retrouver cette crypte et à la protéger...d'où cette débauche de moyens qui trahit l'importance du secret qui y repose.
Car sur ce sujet, si ce secret ne concernait pas les fondements même du christianisme, les descendants des Habsbourg qui rêvaient de reconstruire le "Saint Empire" et qui se revendiquaient de lignée divine ne seraient pas venus se perdre dans ce village par hasard...on ne vient pas à Rennes la Château par hasard...enfin, c'est mon avis !
Concernant les autres tombes, on a des documents précis à ce sujet, des plaintes des habitants qui le voient, régulièrement, se rendre de nuit dans le cimetière où, accompagné de Marie Dénarnaud, il bouleverse l'ordre des tombes et leurs emplacements à tel point que les plaignants retrouvent certaines tombes (du moins leur partie aérienne...) à un autre endroit que là où elles se situaient originellement !
En fait, et à l'éoque, s'il veut brouiller les cartes et faire disparaitre l'accès à la crypte depuis le cimetière il a tout intérêt à pratiquer ainsi car dans les registres paroissiaux (antérieurs à la Révolution), les sépultures sont situées "textuellement" (à coté de, entre la tombe de et le mur de, au pied de la grande croix, etc) et non pas grâce à un plan ou un croquis. Donc, s'il bouleverse l'ordre des tombes...c'est fini, plus personne ne peut plus déceler "l'anomalie" qui trahit l'accès à la crypte coté nord !
En plus, c'est logique "chronologiquement parlant", en septembre 1891 il découvre l'accès dans l'église, en janvier 1892 il fait construire l'absidiole pour cacher l'accès au pied de la muraille sud, en 1894 il fait fermer le cimetière par des hauts murs et des portes d'acier et il construit ce "reposoir" à l'entrée...Le cimetière étant désormais bien "isolé" il débute ses travaux nocturnes de bouleversement de l'ordre des tombes et les premières plaintes arrivent en Mairie les 12 et 14 mars 1895...fin 1895 il a fini de faire construire l'ossuaire dans le cimetière, alors à coup de burin il efface l'épitaphe de la dalle mortuaire de Marie d'Haupoul de Blanchefort et se sert de la dalle pour recouvrir l'ossuaire !
Il a trouvé l'accès "intérieur" et il le dissimule en premier, puis petit à petit il dissimule les accès "extérieurs" en essayant de faire ça le plus discrètement possible. En quelques années à peine (de 1891 à 1895), il a tout trouvé, tout "verrouillé" il a fait disparaitre tout ce qui pouvait le trahir, et il a enfumé tout le monde sans que personne ne s'en aperçoive !!!

Je trouve son "plan" très...logique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Dim 31 Jan - 23:27

Bonsoir Jipé, effectivement, cela fait plaisir de te revoir ici.

Voilà un post bien intéressant, je suis pratiquement en tout point d'accord avec toi, par contre l'absiole me pose un problème.

"Continuons de raisonner en "tout ou rien", soit ce brave curé est un imbécile…et seule sa stupidité explique ses choix farfelus et ses comportements étranges, soit à contrario cet homme est intelligent…et dans ce cas alors il agit selon un plan murement élaboré et soigneusement exécuté de mains de maître".

Personnellement, c'est une question que je me suis posée souvent, pour en arriver à la conclusion qu'il a agit selon un plan bien élaboré, il est évident que Saunière n'a rien d'un idiot, dans ses constructions, ses décors, rien n'est fait au hasard, tout est calculé.

Je suis d'accord avec toi quant à la crypte, il est presque certain qu'elle existe, quant à l'absidiole, je me suis posée beaucoup de question, en l'observant de l'intérieur et de l'extérieur, je pense que s'il l'avait voulue plus secrète, Saunière aurait dû éviter d'y insérer l'oeil de boeuf qui la rend visible extérieurement, alors que l'entrée intérieure est mieux occultée, je me demande s'il ne s'agirait pas d'une cellule de méditation ?

Les photos de ton blog sont jolies, j'aime beaucoup celles sur RLC et ton album Dark, Asmodée y est sublimé, ton travail sur la crypte est parfaitement documenté.

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Jipé
Orteil de Spaulding
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 60
Localisation : ANGLET
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 14
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Lun 1 Fév - 19:39

ELISANDRE a écrit:
Bonsoir Jipé, effectivement, cela fait plaisir de te revoir ici.

Voilà un post bien intéressant, je suis pratiquement en tout point d'accord avec toi, par contre l'absiole me pose un problème.


Bonsoir ELISANDRE…et merci de tes compliments !!!

Je partage à mon tour certaines de tes "interrogations" concernant l’absidiole. D’un point de vue extérieur je me demande si l’absence d’ouverture n’aurait pas suscité plus d’interrogations que la présence, somme toute banale, de cet œil de bœuf.

Vue de dehors, qui ne connaît pas bien les lieux et les détails de l’histoire peut penser de cette construction aux dimensions modestes qu’il s’agit de la sacristie ou d’un recoin de l’abside qui existait déjà aux origines de la construction de l’église. Par contre, s’il s’agissait d’un mur borgne je crois que ça aurait attiré un peu plus l’attention et la suspicion.

D’un point de vue intérieur, je me demande si l’Abbé Saunière n’y a pas été contraint par des impératifs d’humidité et de ventilation, car lorsqu’on y accède par le double fond du placard on tombe sur un sol de terre battue dont le niveau est inférieur au petit massif qui se trouve dehors, entre le mur de l’absidiole et la murette. Lorsqu’il pleut, vu que le toit de l’absidiole n’a pas de gouttière, l’eau ruisselle et engorge la terre du massif. Je me souviens y être entré une autre fois au printemps, et il y avait d’anciennes traces d’humidité au bas du mur sur 20 cm de hauteur environ…et ça puait vraiment le renfermé !
Si la pièce avait été sans ouverture je pense que ça aurait été pire et que de la moisissure aurait pu remonter par le double fond du placard !

Après…c’est difficile de se prononcer à ce sujet, faudrait savoir ce que l’Abbé Saunière avait réellement comme idée derrière la tête à ce sujet, car l’accès caché se trouve dans la sacristie, là où il fallait justement faire partie du cercle restreint de ses "proches" pour y être admis à y pénétrer.
Par contre, il a laissé dans l’église un jeu de piste à base de St Antoine de Padoue et d’ange au genou gauche découvert et dont le regard "différent" des autres anges désigne et pointe cet endroit pour qu’on puisse le retrouver…plus tard, après que le curé ait disparu.

Je me suis aussi demandé si ce rébus pour découvrir l’accès dans l’absidiole ne découlait pas aussi de la défiance qu’il nourrissait vis-à-vis de l’organisation qui l’avait missionné, financé et protégé (car elle cherchera quand même à se débarrasser de lui en douceur après qu’il eut rempli sa mission…mais il a eu de la chance et le stratagème n’a pas fonctionné). Partant de là, qu’il ait pensé que ce secret ne devait pas être réservé à cette seule organisation et à sa seule puissance, ou qu’il ait eu peur que ce secret se perde à nouveau après sa mort et qu’il ait laissé des traces et des indices pour permettre de retrouver la voie !!!

Difficile à dire car, comme tu le soulignais, c’était un homme trop intelligent et trop "fin", trop méfiant et trop calculateur pour faire les choses au hasard, même en ce qui concerne les détails...et certains aspects de sa personnalité restent encore difficiles à sonder.

Mais bon, chaque humain a droit…à sa part d’ombre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Mar 2 Fév - 22:44

Effectivement, sans l'oeil de boeuf, un regard plus attentif pourrait être attiré par ce qui paraît être une anomalie dans l'architecture extérieure, quant à l'accès qui pour moi est très bien dissimulé, il est comme tu le dis, secret pour ceux qui ne sont pas proches, on peut aussi imaginer qu'il s'agit d'une cachette idéale pour lui-même, afin de s'adonner à des activités qu'ils voulaient secrètes.

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Jipé
Orteil de Spaulding
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 60
Localisation : ANGLET
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 14
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Mar 2 Mar - 21:00

ELISANDRE a écrit:
...l'accès qui pour moi est très bien dissimulé, il est comme tu le dis, secret pour ceux qui ne sont pas proches, on peut aussi imaginer qu'il s'agit d'une cachette idéale pour lui-même, afin de s'adonner à des activités qu'ils voulaient secrètes.

C'est fort possible...mais je reste quand même sur mon sentiment premier, le but essentiel de cette "construction" étrange restant quand même de permettre les opérations de bouchage et de dissimulation de l'accès de la crypte sous la muraille sud de l'église...
Par contre il est fort possible aussi qu'il se soit servi de cette "pièce" pour y dissimuler des visiteurs dont la présence devait rester discrète.

Maintenant il est vrai que la personnalité même de l'Abbé Saunière reste entachée de zones d'ombre et il est regrettable à ce sujet que le fond documentaire Corbu-Captier ait été exploité et galvaudé dans la perspective d'un "trésor monétaire" ou d'un trafic de messes sans s'attacher aux aspects éminemment "hérétiques" de ce curé, car à mon humble avis, l'hérésie de Saunière reste quand même la clé de cette énigme !

Que l'Abbé Saunière ait eu des pratiques occultes, et notamment en ce qui concerne le culte des morts, c'est plus que probable, preuve en est et non des moindres, de la façon dont sa dépouille mortelle a été "exposée" à l'hommage de ses paroissiens, c'est à dire non pas allongé dans son lit de mort, mais...assis dans un fauteuil et recouvert d'une couverture à "pompons" !

C'est au sujet même de cette hérésie patente que je regrette que de véritables journalistes d'investigations ne se soient pas penchés sur le problème. Gérard de Sède l'aborde mais du mauvais coté. Jean Blum en parle, mais il ne va pas jusqu'au bout de sa démonstration. Jean Luc Robin s'en approche jusqu'à l'ultime frontière mais il avait l'habitude de dire "à partir de cet endroit je suis obligé de vous lâcher la main..." !

Visiblement, le "contenu" de cette crypte est à la source de toute cette affaire et de son hérésie car à partir de cette découverte sa vie à basculée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Mer 3 Mar - 13:21

L'aspect hérétique de ce curé est tabou dans cette histoire, du moins pour l'instant...certains le savent mais ne veulent en parler, d'autres réfutent violemment, d'autres savent mais se mentent à eux-mêmes, si tu veux mon avis personnel, tu as raison, l'aspect "hérétique" de Saunière reste à la base de la clé de l'énigme, cela permet de voir certains faits de manière totalement différente et plus cohérente au final, quant aux pratiques occultes, il est évident qu'elles étaient bien présentes.

Petite question personnelle, tu avais les mêmes convictions quand tu es venu à la librairie de RLC ou ont-elles changés au cours de tes recherches

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Jipé
Orteil de Spaulding
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 60
Localisation : ANGLET
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 14
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Mer 3 Mar - 20:36

ELISANDRE a écrit:
L'aspect hérétique de ce curé est tabou dans cette histoire, du moins pour l'instant...certains le savent mais ne veulent en parler, d'autres réfutent violemment, d'autres savent mais se mentent à eux-mêmes, si tu veux mon avis personnel.......

Et comment !!!

En plus, toi qui es sur place et qui connais parfaitement les lieux et les gens, tu sais et tu décris parfaitement le trouble et le malaise que suscite l'évocation de l'hérésie de l'Abbé Saunière !
Tout comme la panique d'ailleurs qui s'empare de certains lorsqu'on parle de cette mystérieuse crypte sous l'église en invoquant, même à mots couverts ou par de subtiles allusions la nature exacte de son contenu qui est loin d'être un fantasme, un délire, ou une quelconque divagation, d'ailleurs, à titre purement anecdotique, l'église de Rennes le Château est la seule que je connaisse qui soit équipée de cinq serrures de sureté sur sa porte d'accès !

D'ailleurs…c'est tellement sensible que les théories qui sont actuellement poursuivies et "à la mode" n'ont qu'un point commun : nous attirer le plus loin possible du sous sol de l'église et gommer du tableau l'importance du presbytère et de certaines anomalies architecturales.

A mon avis, le jour où on ouvrira enfin cette crypte (car ce jour viendra…forcément) on aura juste la preuve manquante du motif profond de cette hérésie, car qu'on le veuille ou non, même aux portes de la mort il est évident que l'Abbé Saunière a tenu bon sur une hérésie proclamée, tellement il était certain, tellement il était convaincu de ce qu'il avait vu de ses propres yeux…et n'en déplaise à qui voudra, c'est comme ça et pas autrement !

Pour répondre maintenant à ta question perso, comme tout le monde j'ai divagué au départ de mes recherches, puis en dehors des ouvrages de De Sède, Descadeillas, Vallet, il y a eu surtout le rapport Cholet qui a été pour moi l'élément déclencheur pour la compréhension de l'énigme et de la symbolique employée, mais l'autre fois quand je suis venu te saluer à ta librairie…ça faisait déjà bien plus de dix ans que j'étais persuadé de l'hérésie de l'Abbé Saunière comme étant la clé principale de la compréhension de l'énigme, d'ailleurs nous avions échangé sur ce même forum quant à la symbolique éminemment païenne du statuaire du bénitier.

En fait…chaque fois que je viens à Rennes le Château je me fais le plus petit et le plus discret possible, l'ambiance étant devenue particulièrement insupportable…surtout ces derniers temps !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Jeu 4 Mar - 15:53

Je pense que l'on finira par explorer cette crypte, par contre, il faut dire que cela est difficile à gérer et à réaliser.

Je te demandais cela, car finalement, je ne sais trop qu'elles étaient tes opinions à l'époque, mais ce côté hérésie n'avait pas été soulevé, et je sais, que c'est après bien des heures et des mois de lectures, de recherches, que quelques "sombres lumières" apparaissent.

" En fait…chaque fois que je viens à Rennes le Château je me fais le plus petit et le plus discret possible, l'ambiance étant devenue particulièrement insupportable…surtout ces derniers temps !!!" (Jipé)

Cet endroit m'est trop familier pour que je ressente cela avec des yeux extérieurs, pourquoi cette dernière phrase ? (en mp si tu préfères).

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Jipé
Orteil de Spaulding
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 60
Localisation : ANGLET
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 14
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   Sam 6 Mar - 15:56

ELISANDRE a écrit:
Je pense que l'on finira par explorer cette crypte, par contre, il faut dire que cela est difficile à gérer et à réaliser...

Je l'espère aussi ELISANDRE...mais à mon avis ce n'est uniquement qu'une question de "volonté" car on a vraiment tous les éléments en main depuis le Rapport CHOLET, qui indique bien aussi la présence d'un autre escalier qui s'enfonce dans le sol vers le cimetière et qui se trouve sous l'escalier de la chaire (cet escalier que Saunière a fait protéger par deux grosses serrures, tant à la porte du bas...qu'à celle qui permet de rentrer dans la chaire). CHOLET s'est vraiment approché très très près du secret de la crypte qu'il a d'ailleurs immédiatement stoppé ses recherches et quitté le village dès qu'il a été victime d'une tentative de meurtre (à l'époque la Gendarmerie de COUIZA a bien relevé l'existence d'un dispositif fait de fils de nylon pour faire tomber un madrier dès l'ouverture de la porte).

Techniquement, et surtout s'il s'agit des fouilles pour ouvrir l'accès occulté dans la muraille de l'église sous l'absidiole il y a juste 2 ou 3 m3 de terre à excaver pour dégager la porte, en enlevant juste une ou deux pierres de l'appareil on pourrait facilement envoyer une caméra endoscopique dans l'escalier sud qui conduit à la crypte. On n'a pas vraiment besoin de faire de grosses fouilles d'excavation, juste de fouilles d'exploration vu qu'à mon avis, les accès sont juste bouchés sommairement.

Idem en ce qui concerne l'accès dans le presbytère, au niveau de l'ancienne cheminée dans la grande salle commune, au rez de chaussée en entrant, à droite. A mon avis c'est l'accès principal aux sous sols de l'église et aux anciennes constructions souterraines de l'époque protocrétienne...le jour où on ouvrira, on saura enfin qui était réellement "Béata Maria de Reddis"...la bienheureuse Marie, on saura si ELLE repose bien dans l'un des sarcophages qu'on peut "deviner" mais avec une certaine précision quand même sur les images GPR (celles qui sont à la Mairie et non rendues "publiques") et on saura aussi QUI repose dans le deuxième sarcophage...à coté d'elle !

Le presbytère est tellement important (en tant qu'accès) qu'il ne faut pas oublier que l'Abbé Saunière n'a jamais voulu l'abandonner, que Marie a continué à l'occuper après la mort du prêtre, et que si tu regardes bien l'agencement du "domaine", entre les constructions, les murs, les terrasses surélevant les jardins, en quelque endroit que tu te positionne à l'extérieur du domaine de l'Abbé, tu ne pourras jamais apercevoir...le presbytère !

Coté "hérésie" le secret qui repose dans la crypte est à mon avis le seul qui explique ce brusque basculement de l'Abbé Saunière et la profonde dépression qui va s'emparer de lui, ce culte soudain "obsessionnel" qu'il va vouer à Marie Madeleine et le fait surtout que son confesseur lui refusera l'absolution au moment de son agonie...fait extrêmement "grave" et quasi unique dans les annales au point qu'il ne recevra les derniers sacrements que deux jours après, post mortem.

Là aussi...l'Abbé Rivière qui a une personnalité diamétralement opposée à celle de l'Abbé Saunière va être aussitôt "contaminé" par les tourments de son confrère agonisant au point qu'il va basculer lui aussi dans une profonde dépression jusqu'à sa mort.
On a dit et écrit plein de choses concernant cette "confession", allant même jusqu'à supposer (Gérard de Sède) que l'Abbé Saunière y aurait avoué être l'auteur du meurtre de l'Abbé Gélis...
Par contre, je note que dans les semaines qui ont suivies la mort de l'Abbé Saunière, son confesseur a été lui aussi pris d'une fièvre de décorations bizarres dans son église, mais qu'il n'a pas fait réaliser un statuaire représentant le crime crapuleux d'un curé de campagne truicidé sauvagement dans sa cuisine...

Au contraire, l'Abbé Rivière a voulu représenter quelque chose de plus grave, de plus lourd de sens en faisant construire (chapelle en entrant à droite) dans l'église d'Espéraza une grotte artificielle représentant un christ mort, allongé dans un sarcophage !!!
Une telle "représentation macabre" est une véritable injure au dogme de l'église apostolique et romaine car le christ ne doit pas être représenté mort dans un tombeau car il est ressuscité (je précise bien selon le dogme) et surtout parce que le tombeau "vide" est le socle le plus important de la manifestation de sa prétendue résurrection !

De toutes façons, et qu'on le veuille ou non, quiconque et même le pire des criminels, qui manifesterait un timide regret de ses crimes ou simplement la peur de l'enfer qu'il recevrait immédiatement l'absolution. Il n'y a que deux cas prévus dans le Droit Canon dans lesquels un prêtre est contraint de refuser l'absolution : l'apostasie et l'hérésie !

Et les dernières volontés de l'Abbé Saunière démontrent qu'il n'était pas apostat...

Donc "forcément" il était hérétique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crypte sous l'Eglise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Crypte sous l'Eglise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heresie :: Général :: Rennes le château-
Sauter vers: