Heresie

Dark Culture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Heresie.com  Dictionnaire Infernal  Cinéma Satanique  Francis Thievicz  Elisandre  

Partagez | 
 

 Walpurgis Nacht

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lola
Démon de l'enfer
avatar

Nombre de messages : 523
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 128
Date d'inscription : 03/09/2004

MessageSujet: Walpurgis Nacht   Mer 4 Mai - 15:15

Bon Soir tout le monde !

Cela fait pas mal de temps que je n'étais revenue et là, c'est simplement pour demander renseignement.

Pouvez-vous me donner des informations sur la nuit de Walpugis - vu que c'est en ce moment, autant savoir ce que c'est avant de sortir bière et champomy !

Merci ! Bad)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElricWarrior
Hérésiarque - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1962
Age : 76
Localisation : Terre d'Hérésie
Actes nécrophiles : 9
Hommes torturés : 2799
Date d'inscription : 14/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
35/150  (35/150)
Possede des Crânes humains:
10/150  (10/150)
Misanthrope :
15/150  (15/150)

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Mer 4 Mai - 15:26

Heureux de te revoir ! Cool
Ben c'est deja passé, c'etait la nuit du 30/04 au 1er mai Surprised
Tu veux savoir quoi exactement ? Son origine etc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Lola
Démon de l'enfer
avatar

Nombre de messages : 523
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 128
Date d'inscription : 03/09/2004

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Mer 4 Mai - 15:35

Oui, voilà. Je sais en gros ce que c'est mais je voudrais avoir vos avis comme je sais que vous vous documentez bien.

Je vous cite quelqu'un qui en avait parlé sur un autre forum.
Si vous pouvez completer, cela serait bien Bad)

"à l'époque où la nuit de Walpurgis représentait un événement important de la vie "spirituelle" des tribus germaniques, les fidèles devaient l'attendre avec beaucoup moins d'enthousiasme, d'où l'aura plutôt sinistre qu'elle garde encore de nos jours. Il s'agissait effectivement d'une fête, mais pas exactement au sens où nous concevons aujourd'hui les festivités.

Comme vous le précisez, les traditions populaires lient intimement cette nuit aux mythiques loups-garous et à la lycanthropie, terrible maladie de l'âme qui transforme les "malheureux" qui la contracte en bêtes féroces avides de chair fraîche. Effectivement, mais aussi et surtout au culte des Berserkers en qui réside justement l'origine objective du mythe des loups-fauves, et pour cause, ceux-ci n'avaient à cette époque rien du charme légendaire dont nous aimons aujourd'hui abreuver nos univers oniriques cernés d'ennuis et étaient loin d'être le fruit de superstitions populaires...

Plus concrètement, la symbolique de la nuit de Walpurgis résidait effectivement dans la victoire totale (mais momentanée, l'hiver revient toujours) des forces naturelles propices aux formes de vie sur les puissances universelles moins favorables à la fertilité etc., et les hommes ne manquaient à cette époque aucune occasion d'aider leurs divins protecteurs (mais surtout les principes qu'ils incarnaient, le courage, la ténacité, la connaissance etc.) dans leurs luttes en allumant effectivement d'immenses foyers afin d'amener la lumière jusqu'au cœur des forêts les plus obscures... Des forêts où devaient très certainement attendrent patiemment, tapis dans les ombres, de bien étranges créatures soucieuses de se laisser déranger, d'apparences humaines certes, mais aussi terribles, dévastatrices et sauvages qu'une horde de loups enragés privés de nourriture depuis des lustres.

Tacites lui-même connaissait l'existence de tels "êtres". Il devait au moins frissonner, tout sage érudit qu'il soit, en écoutant les récits des légionnaires romains qui avaient eût à se plaindre de leurs attaques alors qu'ils patrouillaient le long de la frontière de l'empire, tout en s'étonnant du caractère social particulier de certains membres émérites des tribus germaniques qu'il observait du haut de son destrier (sans trop oser mettre pied à terre, l'Empire était en paix désormais avec ces grands "sauvages", certes, mais tout de même) ; il lui semblait en effet qu'une classe de guerriers sélectionnés par les "prêtres" de Wotan et leurs clergés bénéficiaient d'un immense respect qui ne peut trouver sa source autre part que dans la crainte la plus totale... Ils vivaient à l'écart des villages, quelque part dans les forêts les plus secrètes, uniquement vêtus de peaux d'ours dans la tradition nordique (odiniste) et de peaux de loups chez les Germains établis plus au sud (tradition wotaniste). Il finit certainement par apprendre le nom de ces mystérieux guerriers dont les barbares n'aimaient guère causer que très bas, lors de confidences arrachées à grand prix par l'illustre étranger romain ; "Berserker"... Des groupes de terribles combattants, répartis en phalanges de douze âmes totallement folles, constituant un ordre "sacré" de guerriers exclusivement consacrés à servir Wotan lui-même par l'intermédiaire, évidemment, des membres les plus éminents de l'aristocratie théocratique germanique. Autrement dit, un instrument de pouvoir plus que persuasif (cf. diverses allusions dans "La via agricola" ainsi que "La Germanie" de Tacite).

Dans son "Yngliga Saga", Snorri rapporte que les "guerriers fauves" (traduction du terme "Berserkir" dans la tradition nordique) paralisaient leurs ennemis de frayeurs tandis qu'Odin faisait en sorte que, je cite, "ses hommes à lui allaient sans broigne, enragés comme des loups, mordant leurs boucliers, forts comme des ours ou des taureaux sans que ni fer ni feu ne puisse les navrer". Gageons que l'usage prolongé de certains breuvages doivent expliquer l'insensibilité de ces hommes à la douleur ainsi que leur démence relative et leur "héroïsme forcené". La Saga de "Gumr le meurtrier", quant à elle, exhorte les adorateurs de Wotan à oser défier ces mêmes Berserkers, promettant gloire et noblesse à ceux qui sauraient en venir à bout ; voilà qui éclaire largement quant aux fonctions pratiques de ceux-ci, à savoir de former ni plus ni moins qu'une élite militaire honorée et suffisamment auréolée de crainte pour laisser son empreinte dans l'imaginaire populaire du "bas peuple", même à travers les ages... Le temps aidant, la réalité objective devient légende, puis les légendes deviennent mythes et donnent lieux à des croyances telles que la lycanthropie, elle-même liée à jamais au Wotanisme et à ces rites... Dont ces nuits de Walpurgis, durant lesquelles il y a fort à parier que le sang "sacrificiel" coulait en abondance afin de renforcer l'autorité des chefs de tribu tout en entraînant, en temps de paix, les populations aux arts et aux terribles effrois de la guerre. C'est en tout cas ce qu'enseigne la tradition odiniste à ceux qui l'approchent, encore de nos jours.

Pour résumer, la nuit de Walpurgis devait être une sorte de fête de la testostérone saupoudrée d'hallucinogènes en tous genres... Une nuit où les "sorciers" permettaient à leurs hordes de loups de s'amuser à effrayer les villageois, voir pire, certains comptes devaient se régler pour l'occasion."
(de Alte Europa)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Jeu 5 Mai - 13:39

Bonjour,
Voilà un texte interessant, je dois avoir quelques autres renseignements, je te les communiquerai le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Ven 6 Mai - 13:47

Comme promis :

La nuit de Walpurgis est toujours présente et respectée dans
certaines régions d'Allemagne.

En Europe centrale, la croyance en la puissance et à l'activité
des sorcières pesaient lourdement, il était considéré que la
puissance funeste des sorcières atteignait son apogée la veille
du 1er mai, on choisit donc cette date pour chasser les créatures dites
malfaisantes".

A cette date, d'ailleurs, les hommes se tinrent sur leur garde,
car d'autres étaient portés sur la guerre, ces derniers
utilisaient en plus des moyens de guerre habituels, l'eau bénite, la fumée d'encens et d'autres combustibles, le vacarme sous toutes ses formes et en particulier le bruit d'instruments en métal, parmi lesquels les sonneries de cloches d'église, bien entendu plus efficaces.

En Bavière et dans d'autres régions d'Allemagne, tous les jeunes gens du village se rassemblaient après le coucher du soleil, sur une hauteur, de préférence à un carrefour, ils faisaient alors claquer des fouets (souvent on faisait des noeuds sur les lanières afin de les rendre plus bruyants), ensuite ils retournaient au village en chantant, ils recueuillaient du lard, du pain et du beurre, dans les montagnes pendant que les fouets claquaient, les vachers sonnaient de la trompe.

Pour terminer, je te conseille, si tu ne l'as lu, "La Nuit de Walpurgis", de Gustav Meyrinck.
La vision de ce livre est ésotériste et symbolique, voilà ce qu'on dit :
"La nuit de Walpurgis c'est aussi, tous les ans, la nuit où tous les fantômes sont libérés de leurs chaînes, mais, à de bien plus longs intervalles, il y a les nuits de Walpurgis cosmiques, dont l'humanité ignore encore la loi, et où l'histoire change de cour".
Cela se résume à prendre un fragment de l'histoire visible, ensuite derrière ce décor, ce sont tous les ressorts de la même histoire invisible qui apparaissent et se tissent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Lola
Démon de l'enfer
avatar

Nombre de messages : 523
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 128
Date d'inscription : 03/09/2004

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Ven 6 Mai - 19:40

Merci Elisandre pour ces informations !

Ce que tu viens de dire là me rappelle des conseils - oui, conseils et pas histoires - que me donnaient quelques ami(e)s de culture islamique. "Si tu veux faire fuir les djinns, fait du bruit avec des clés ou autres objets métalliques !"
Le sel aussi, efficace pour faire s'évaporer les démons. Ne pas crier dans des endroits isolés ou près des égoûts etc...

Que pensez-vous de cette obsession à vouloir se proteger des esprits maléfiques ?
Que reflète-t-elle selon vous ?


Personnellement, je pense que lorsqu'on transmet un patrimoine culturel, on transmet également des peurs collectives. J'ai vécu 8 années au Maroc, pays que je juge bien plus supersticieux que religieux. Ces terreurs collectives se transmettent de bouche à oreille et ne sont pas remis en cause pour diverses raisons. Le fait d'être illetré ne rentre pas forcément en jeu ; je connais des gens qui sont loin de l'être mais qui ont foi en ces croyances.
Ainsi, croire en ces peurs et essayer de les chasser serait plus de l'ordre ethnique, social et identitaire... Une manière comme une autre d'appartenir à une communauté en pratiquant une certaine façon de chasser le Mal.

Au fond, le Mal serait le même partout - même si ses formes changent, sa nature est pareille. Ce qui compterait, c'est le COMMENT chasser le Mal car ce comment determinerait position par rapport à une communauté et sa culture.

Bon, voilà, j'arrête de vous embêter lol Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Sam 7 Mai - 9:40

Vouloir se protéger des esprits maléfiques est normal, presque symbolique, nous avons tous un dualisme entre le bien et le mal imprégnés dans nos esprits, de ce fait nous combattons les démons qui sont en nous, ou ceux qui pourraient nous posséder, de plus, les légendes et les mythes sont bien présents dans nos esprits, les contes du monde entier se rejoignent, souvent identiques avec quelques variantes, les noms, les lieux, la dénomination des créatures maléfiques. Personnellement, j’ai été bercée dans ma jeunesse (dans le nord), par des histoires de vampires, de sorcellerie, à tel point qu’il m’était difficile très jeune de m’imaginer que ces créatures pouvaient être mythiques, je ne suis pas catholique, je n’adhère à aucune religion, mais je ne suis pas athée du tout, je crois…. j’ai constaté bien des choses troublantes.

Dans l’étude des démons, on constate que c’est en Perse que le dualisme a atteint son apogée, le prophète Zarathustra, enseignait que le principe du dualisme existait dès le commencement des choses, puissant et avide de pouvoir, cela résume beaucoup de choses.

La mythologie est universelle, les systèmes de foi également, les études de comparaison nous prouvent que le dénominateur commun est identique, le reste a suivi, les mœurs et les coutumes de chaque pays sont différents, une grand-mère allemande raconte certainement la même chose qu’une grand-mère marocaine à la base.
Quant aux religions, elles ont été récupérées de la même façon, des règles de morale, une façon de vivre souvent chaotique nous ont fait évoluer suivant notre passé et notre lieu de naissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
ElricWarrior
Hérésiarque - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1962
Age : 76
Localisation : Terre d'Hérésie
Actes nécrophiles : 9
Hommes torturés : 2799
Date d'inscription : 14/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
35/150  (35/150)
Possede des Crânes humains:
10/150  (10/150)
Misanthrope :
15/150  (15/150)

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Sam 7 Mai - 11:08

l'inconscient collectif de Jung, tout un programme ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Lola
Démon de l'enfer
avatar

Nombre de messages : 523
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 128
Date d'inscription : 03/09/2004

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Sam 7 Mai - 12:05

Dire qu'il y a des schèmes inconscients et universels, je le pense aussi. Maintenant, dire que la présence du "bien" et du "mal" en nous est inée, je suis moins d'accord...

Personnellement, je crois plutôt que ce n'est pas en terme de bien et de mal que deux forces piliers s'opposent en nous, mais en terme de "création/vie" - "destruction/mort".

Les notions de "bien" et de "mal" en découlent en fait. Dans mes Rêves Diurnes, remplis de symboles, c'est ce que je perçois en tous cas. Et puis... Il y a encore un an, les notions de bien et de mal n'étaient pas bien définies dans mon esprit pour des raisons d'éducation. Ce n'est pas si évident que cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Dim 8 Mai - 6:10

Je reste convaincue que la présence du bien et du mal nous habite dès notre naissance, vie et mort font partie du principe de dualité qui est à la base de tout, la lumière/les ténèbres, masculin/féminin, la vérité/le mensonge, limité/illimité, impair/pair, notre énergie peut-être positive ou négative, le yin et le yang.

Le premier but des « sages » ou des ascètes, est d’ailleurs de combattre le mal qui est en eux.

La difficulté réside dans la défintion du bien et du mal qui sont différentes pour chacun de nous, qu'est-ce que le mal ou le bien, puisque la notion du mal varie d’une personne à l’autre, d’une époque à l’autre, d’un bout de la terre à l’autre, la preuve, de part le monde, on trouve des personnes qui trouvent normal de tuer, de torturer, parce qu'elles y sont autorisées.
Voilà des siècles que la notion de mal varie.

Il reste à savoir si ce dualisme est complémentaire, si ce n’est pas un tout unique, ou si cette dualité s’oppose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Lola
Démon de l'enfer
avatar

Nombre de messages : 523
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 128
Date d'inscription : 03/09/2004

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Dim 8 Mai - 8:55

"Il reste à savoir si ce dualisme est complémentaire, si ce n’est pas un tout unique, ou si cette dualité s’oppose"

Je serais audacieuse mais je le pense sincèrement : les trois à la fois !
La vie est selon moi une énergie vitale qui résulte de l'opposition et surtout du conflit entre la force d'annéantissement et celle de création - qui par extension deviennent "mal" et "bien".

Ainsi, ce dualisme est complémentaire dans le sens où l'un ne peut exister puisque s'ils existent, c'est pas réaction à l'autre donnée. Le mouvement de leur lutte crée un "tout" quelque part que je symboliserais par un cercle, ou plutôt une spirale. Des cycles, un mouvement sinuozïdale et infini (?) Ceci souligne justement cette idée de complémentarité paradoxale entre ces deux opposés.

Suis-je claire ou mon explication est opaque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola
Démon de l'enfer
avatar

Nombre de messages : 523
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 128
Date d'inscription : 03/09/2004

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Dim 8 Mai - 9:04

Autre chose :

En ce qui concerne le dualisme bien et mal. Nos avis divergent losque je dis que ces notions sont secondaires par rapport à l'opposition
"création / annéantissement"

Je vais expliquer pourquoi :

La création et l'annéantissement sont des faits qui existent dans la nature et pas seulement dans le vivant. Les molécules inter agissent entre elles, se détruisent, se réorganisent etc ; un tout se forme, le tout se deforme pour ne plus être ou être autre chose.

Par contre, le "bien" et le "mal" sont des jugements et cela suppose donc forcément une conscience... Ainsi, je ne pense pas que le dualisme premier et fondateur de tout soit bien/mal contrairement à ce qu'on peut penser. Le bien et le mal sont apparus bien après le couple création/annéantissement.
Ainsi, le bien et le mal en découleraient.

Qu'en pensez-vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Mar 10 Mai - 11:03

Bonjour Kaily, je te répondrai d'ici 1 ou 2 jours, j'ai un problème d'ordinateur, et il serait bien de reprendre cette interessante discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Lola
Démon de l'enfer
avatar

Nombre de messages : 523
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 128
Date d'inscription : 03/09/2004

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Mar 10 Mai - 15:22

Pas de problèmes ! ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElricWarrior
Hérésiarque - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1962
Age : 76
Localisation : Terre d'Hérésie
Actes nécrophiles : 9
Hommes torturés : 2799
Date d'inscription : 14/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
35/150  (35/150)
Possede des Crânes humains:
10/150  (10/150)
Misanthrope :
15/150  (15/150)

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Mar 10 Mai - 19:07

A mon avis chaque individu possede une limite qu'il ne peut franchir. Cette limite est à mon avis ce que l'on nomme vulgairement et très simplement Bien/Mal.
La frontière est certainement mince mais fait appel à chaque fois à quelque chose qui fait partie de l'homme, son éducation, sa perception etc. La conscience est une notion bien trop élastique...
Les notions créations et anéantissement à mon avis ne veulent rien dire car rien ne se crée ou disparait, tout se transforme pour déformer la phrase de Lavoisier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Lola
Démon de l'enfer
avatar

Nombre de messages : 523
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 128
Date d'inscription : 03/09/2004

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Jeu 12 Mai - 14:14

J'aime bien ta définition du bien et du mal. Des limites déterminées en fonction d'une psychologie et d'un cadre socio-culturel, d'un passé, d'une éducation... Ou plutôt un jugement (encore et toujours, grrr) - on juge que "là", c'est mal et qu'on ne peut pas aller au delà et "ici", c'est bien parce que... Rhooo, encore une question !

Quelle est la limite du bien ? Mr.Red Quand on a prit tellement de claque qu'on a envie de cruxifier son prochain ? :p

Pour ce qui est de la création/destruction, ta remarque m'oblige à aller plus loin dans mon raisonnement. Certes, tout se transforme et d'ailleurs, plouf ! On tombe dans le fleuve d'Héraclite car la création et la destruction sont chacune des processus, des transformations. Et (aller, soyons fous !) si on creuse bien, on se rend compte que l'Etre n'existe pas, ou dumoins, on ne peut le saisir donc, il n'existe pas pour nous.

Ainsi, en règle générale, Lavoisier comment tonton Héraclite ont raison : changement forever !

Cependant (héhé, la chieuse !) notre conscience a besoin de se "fixer" pour penser. Elle a besoin nécéssairement de reconnaitre tel ou tel élément pour ensuite faire le lien avec un autre.- L'intelligence, l'intellect, c'est bien cela, faire des liens ( "ligere").
A partir du moment où on conçoit un premier état d'une chose puis un second, on peut détérminer entre ces des stades son évolution. C'est là que rentre en jeu les termes de : "création" , "stagnation", "annéantissement".
L'homme préhistorique du Mésolithique en Mésopotamie (bon, Ok, j'y étais pas ) devait sûrement comprendre que si on plante une graine, qu'on la cultive et qu'on met de l'eau régulièrement, y'aura apparition - création - de verdure. Par contre, si on ne met pas d'eau, y'aura pas de création de verdure, mais déssèchement, annéantissement (ou du rien du tout - stagnation de l'état d'avant la plantation.)

La création et l'annéantissement sont des repères selon moi, un peu comme des bornes pour pouvoir comprendre le monde. Tomber dans le scepticisme à la Humf, euf... Hume pardon lol, est risqué, genre "on peut RIEN" connaître ; c'est délicat. Vous qui êtes fan de torture, vous ne devez pas ignorer qu'on peut se noyer dans un fleuve... Je pense que certes, y'a une réalité où tout se transforme, une réalité "en soi" et inaccessible, base sur laquelle NOTRE représentation du monde se construit - "la réalité pour nous." ('Tain... Mon prof de philo va s'arracher les tifs ! LOL )

Bref, toute cette démo pour dire que dans notre façon de percevoir le monde, création et destruction sont des termes qui existent et determinent le monde tel qu'on le voit. Les mythes - première explication des choses - enseignaient bien d'abord la genèse de l'univers avant de parler de l'apparition du bien ou du mal sur Terre.
Si, je pense que ces concepts existent, dans nos esprits.

(j'ai été claire où je vous ai perdu ? allo ?...)



[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElricWarrior
Hérésiarque - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1962
Age : 76
Localisation : Terre d'Hérésie
Actes nécrophiles : 9
Hommes torturés : 2799
Date d'inscription : 14/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
35/150  (35/150)
Possede des Crânes humains:
10/150  (10/150)
Misanthrope :
15/150  (15/150)

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Jeu 12 Mai - 16:38

kaily caine a écrit:
J'aime bien ta définition du bien et du mal. Des limites déterminées en fonction d'une psychologie et d'un cadre socio-culturel, d'un passé, d'une éducation... Ou plutôt un jugement (encore et toujours, grrr) - on juge que "là", c'est mal et qu'on ne peut pas aller au delà et "ici
Quelle est la limite du bien ? Mr.Red Quand on a prit tellement de claque qu'on a envie de cruxifier son prochain ? :p"


A mon avis, il n y' a pas de bien ou de mal, la seule limite c'est ce que l'on t'a enseigné ou ce qui peut te répugner d'une manière viscérale car pouvant choquer ton regard ou ton odorat.
Si tu avais mangé toute ta vie des humains, tu ne te poserais pas la question de savoir si c'est bien ou mal et peut être serais tu l'une des premieres à reprendre deux fois ta part Wink


kaily caine a écrit:
L'homme préhistorique du Mésolithique en Mésopotamie (bon, Ok, j'y étais pas ) devait sûrement comprendre que si on plante une graine, qu'on la cultive et qu'on met de l'eau régulièrement, y'aura apparition - création - de verdure. Par contre, si on ne met pas d'eau, y'aura pas de création de verdure, mais déssèchement, annéantissement (ou du rien du tout - stagnation de l'état d'avant la plantation.)


Là c'est peut être une conséquence utile à sa survie qu'il a observé et donc pratiqué peut être dans le but d'obtenir le pouvoir sur sa tribu ?

kaily caine a écrit:
Vous qui êtes fan de torture, vous ne devez pas ignorer qu'on peut se noyer dans un fleuve... Je pense que certes, y'a une réalité où tout se transforme, une réalité "en soi" et inaccessible, base sur laquelle NOTRE représentation du monde se construit - "la réalité pour nous." ('Tain... Mon prof de philo va s'arracher les tifs !

Euhh on n'est pas fan de torture, par contre je suis d'accord avec la représentation du monde que l'on se construit, le problème c'est qu'on ne sait pas grand chose.

kaily caine a écrit:
Bref, toute cette démo pour dire que dans notre façon de percevoir le monde, création et destruction sont des termes qui existent et determinent le monde tel qu'on le voit. Les mythes - première explication des choses - enseignaient bien d'abord la genèse de l'univers avant de parler de l'apparition du bien ou du mal sur Terre.
Si, je pense que ces concepts existent, dans nos esprits.

Création et destruction sont comme tu dis des termes mais qui à mon avis n'ont aucune existence pratique puisque tout est dicté, imposé par la morale, les lois dans le but d'une harmoniser les relations humaines.
Si tu ôtes à un peuple, la peur de la sanction et toute éducation primaire, je suis certain que l'on peut retomber trés vite à l'époque de l'homme préhistorique. Je pousse un peu plus loin mon raisonnement, si demain on t'autorise en cas de guerre à tuer ton prochain sous pretexte de defendre ta terre, ta pays, tes proches, tu seras surprise par le nombre de tueurs qui vont apparaître en un claquement de doigts.
Selon moi la rage destructrice de l'homme est en nous depuis notre naissance, tout est tenu par un mince rempart qui peut s'écrouler à tout moment si ton monde devait basculer demain. La notion bien et mal peut disparaitre d'un coup, seul l'instinct de survie restera, qu'importe les conséquences.
Le sujet est passionnant et si vaste Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
ElricWarrior
Hérésiarque - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1962
Age : 76
Localisation : Terre d'Hérésie
Actes nécrophiles : 9
Hommes torturés : 2799
Date d'inscription : 14/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
35/150  (35/150)
Possede des Crânes humains:
10/150  (10/150)
Misanthrope :
15/150  (15/150)

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Jeu 12 Mai - 16:40

ElricWarrior a écrit:
kaily caine a écrit:
J'aime bien ta définition du bien et du mal. Des limites déterminées en fonction d'une psychologie et d'un cadre socio-culturel, d'un passé, d'une éducation... Ou plutôt un jugement (encore et toujours, grrr) - on juge que "là", c'est mal et qu'on ne peut pas aller au delà et "ici
Quelle est la limite du bien ? Mr.Red Quand on a prit tellement de claque qu'on a envie de cruxifier son prochain ? :p"


A mon avis, il n y' a pas de bien ou de mal, la seule limite c'est ce que l'on t'a enseigné ou ce qui peut te répugner d'une manière viscérale car pouvant choquer ton regard ou ton odorat.
Si tu avais mangé toute ta vie des humains, tu ne te poserais pas la question de savoir si c'est bien ou mal et peut être serais tu l'une des premieres à reprendre deux fois ta part Wink


kaily caine a écrit:
L'homme préhistorique du Mésolithique en Mésopotamie (bon, Ok, j'y étais pas ) devait sûrement comprendre que si on plante une graine, qu'on la cultive et qu'on met de l'eau régulièrement, y'aura apparition - création - de verdure. Par contre, si on ne met pas d'eau, y'aura pas de création de verdure, mais déssèchement, annéantissement (ou du rien du tout - stagnation de l'état d'avant la plantation.)


Là c'est peut être une conséquence utile à sa survie qu'il a observé et donc pratiqué peut être dans le but d'obtenir le pouvoir sur sa tribu ?

kaily caine a écrit:
Vous qui êtes fan de torture, vous ne devez pas ignorer qu'on peut se noyer dans un fleuve... Je pense que certes, y'a une réalité où tout se transforme, une réalité "en soi" et inaccessible, base sur laquelle NOTRE représentation du monde se construit - "la réalité pour nous." ('Tain... Mon prof de philo va s'arracher les tifs !

Euhh on n'est pas fan de torture, par contre je suis d'accord avec la représentation du monde que l'on se construit, le problème c'est qu'on ne sait pas grand chose.

kaily caine a écrit:
Bref, toute cette démo pour dire que dans notre façon de percevoir le monde, création et destruction sont des termes qui existent et determinent le monde tel qu'on le voit. Les mythes - première explication des choses - enseignaient bien d'abord la genèse de l'univers avant de parler de l'apparition du bien ou du mal sur Terre.
Si, je pense que ces concepts existent, dans nos esprits.

Création et destruction sont comme tu dis des termes mais qui à mon avis n'ont aucune existence pratique puisque tout est dicté, imposé par la morale, les lois dans le but d' harmoniser les relations humaines.
Si tu ôtes à un peuple, la peur de la sanction et toute éducation primaire, je suis certain que l'on peut retomber trés vite à l'époque de l'homme préhistorique. Je pousse un peu plus loin mon raisonnement, si demain on t'autorise en cas de guerre à tuer ton prochain sous pretexte de defendre ta terre, ta pays, tes proches, tu seras surprise par le nombre de tueurs qui vont apparaître en un claquement de doigts.
Selon moi la rage destructrice de l'homme est en nous depuis notre naissance, tout est tenu par un mince rempart qui peut s'écrouler à tout moment si ton monde devait basculer demain. La notion bien et mal peut disparaitre d'un coup, seul l'instinct de survie restera, qu'importe les conséquences.
Le sujet est passionnant et si vaste Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Lola
Démon de l'enfer
avatar

Nombre de messages : 523
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 128
Date d'inscription : 03/09/2004

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Jeu 12 Mai - 18:17

Je suis du même avis que toi lorsque tu dis que la bête humaine ressort lorsque les lois sont laissées de côté.
Cherchons pas loin : vision classique des camps d'extermination nazis où on faisait des savonnettes avec la graisse humaine et avec de la peau, des abajours...

Je ne sais pas si tu as lu par exemple " Si c'est un homme " de Primo Levi mais je te le recommande. D'ailleurs, pour en revenir à Walpurgis nacht, j'ai une petite anecdote : il y a un livre, "La Nuit de Walpurgis.Avoir 20 ans à Langenstein" de Roger Coupechoux. Je ne l'ai pas lu ; seulement entendu parler.
Langenstein était un lager situé entre Hanovre et Brunswick. Panorama assez dénudé, la tradition populaire y a trouvé le terrain propice aux développement de légendes et en particulier, la réunion de sorcières durant cette fameuse nuit de Walpurgis où elles se liaient avec les diables. "Au XXe siècle, c'est ce paysage sauvage que les démons modernes ont choisi pour y installer l'un de leurs camps de concentration"

Y'a-t-il un article fait dessus ici - sur les camps en général et la torture infligée dedans ? Les camps nazis mais autre aussi.
Cela serait intéressant...


ps : Je sais bien que tu n'es pas "fan de tortures" ! Je te taquinais jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElricWarrior
Hérésiarque - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1962
Age : 76
Localisation : Terre d'Hérésie
Actes nécrophiles : 9
Hommes torturés : 2799
Date d'inscription : 14/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
35/150  (35/150)
Possede des Crânes humains:
10/150  (10/150)
Misanthrope :
15/150  (15/150)

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Jeu 12 Mai - 18:37

Merci pour la référence primo levi, je vais voir ça Wink

je te conseille la lecture de La gueule de Claude Seignolle http://www.heresie.com/seignolle/

Il y'a parle de sa captivité, il y'a un passage très particulier concernant "un chien pourri", ca te fera certainement frémir !

Au sujet des tradtions, un incontournable toujours du même auteur : les evangiles du Diable, une somme colossal de traditions et de légendes tournant autour du diable et de ses fidèles .

Pas de souci pour ta taquinnerie Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Ven 13 Mai - 15:48

Mais... qu'est-ce qu'ils sont sensés faire tous ces fans de télévision qui passent des heures par semaine devant les infos, personnellement, je pense que beaucoup, une majorité même, se régalent de tortures et de meurtres, j'en connais très peu qui peuvent dire le contraire.
Les médias le savent, ils se servent de cela pour augmenter l'audience.
Le plus grave, est qu'aucune atrocité, aucune guerre n'a jamais vraiment servi de leçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Lola
Démon de l'enfer
avatar

Nombre de messages : 523
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 128
Date d'inscription : 03/09/2004

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Ven 13 Mai - 20:16

Arf ! Si on devait lister tous les vices que possède la nature humaine (oui, je sais, là aussi c'est encore très relatif aux cultures, pas tapper lol), et bien le voyeurisme en serait l'une d'entre elle !

J'avais été assez choquée de vois autant de gens fascinés par la torture du JC dans "la passion du christ" de Gibson. Y'en a qui y trouve une façon de renouveler sa foi, mais je suis certaine que beaucoup venait pour voir un mec se faire torturer et vérifier si y'avait vraiment ces fameux passages anti sémites.
Encore un coup des médias !

On a en nous des pulsions qui nous pousse à détruire - l'ennemi, l'autre tout simplement, comme si cela allait justifier notre supériorité par rapport à lui car nous, nous sommes vivants et lui, agonasant, blessé, fini.
Le voyeurisme rentre dans cette logique de domination. Le voyeur a toujours un avantage sur la victime et c'est cela qui donne tant de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Sam 14 Mai - 8:04

Je suis d'accord avec toi, non seulement il y a le voyeurisme mais cette relation bourreau et victime qui est souvent omniprésente, le sadisme est lui souvent insidieux dans les relations entre humains, c'est très fréquent,, quant à ce film, Mel Gibson a dû éprouver un certain plaisir à prolonger ces scènes, l'histoire quant à elle est assez insipide. Par contre, j'ai aimé "La Dernière Tentation du Christ", je l'ai revu quelquefois d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Lola
Démon de l'enfer
avatar

Nombre de messages : 523
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 128
Date d'inscription : 03/09/2004

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Sam 14 Mai - 14:46

Je n'ai pas vu "la dernière tentation du Christ".

Quant à Gibson, on aurait beau dire mais y'a aussi, en plus, une belle entreprise commerciale. Plus de 200 millions de dollars de recette on été fait et je pense que les T-shirt, les portes-clefs et autre babioles ont bien servi les intérets de Gibson - de sa secte ?

Voyeurisme, pognon, je trouve que ce film est plus sale que saint. Mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkside
Virus Ebola
avatar

Nombre de messages : 1379
Age : 59
Localisation : Marseille
Actes nécrophiles : 6
Hommes torturés : 828
Date d'inscription : 19/05/2006

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   Mar 27 Avr - 18:38

...Je fais remonter ce post, parce que c'est pour bientôt la prochaine Walpurgis Nacht!

Cette nuit est un pendant de Samain (Halloween): Samain ouvre la période hivernale et Walpurgis la période estivale...Selon les traditions ce sont les deux portes solsticiales où les mondes des vivants et des morts communiquent...

[/URL]


Dernière édition par Darkside le Lun 30 Avr - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paladin95.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Walpurgis Nacht   

Revenir en haut Aller en bas
 
Walpurgis Nacht
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heresie :: Général :: Inquisitor-
Sauter vers: