Heresie

Dark Culture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Heresie.com  Dictionnaire Infernal  Crâne humain  Francis Thievicz  Elisandre  

Partagez | 
 

 Au sujet du Dossier Rennes le château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3294
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2349
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   Lun 4 Juin - 13:02

Eh bien voilà papéé, tu y es arrivé, j'avoue que c'est plus clair comme cela, mais pas simple, pourtant bien interessant.

Si je comprends bien, on se retrouve près de Lavaldieu avec les autres points ? Où suis-je encore en train de me perdre

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   Lun 4 Juin - 18:57

arf desole je vais etudier cela dans les jours qui suivent.
Revenir en haut Aller en bas
papéé
Orteil de Spaulding


Nombre de messages : 36
Localisation : Provence
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 17
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Rennes le Chateau Les Bergers d'Arcadie   Mar 5 Juin - 7:46

Bonjour,

On va à Lavaldieu en effet, Elisandre. Il suffirait presque de suivre la flèche..
Il reste bien sur beaucoup à dire sur la présence de cette géométrie et sa signification, Der Meister....
Ainsi, il m'a semblé en un premier temps que le doigt du berger indiquait une piste à suivre pour découvrir une localisation sur le Cardou.
Cependant, sans que cette première hypothèse soit remise en cause, on peut remarquer que ce doigt indique aussi... une ligne droite. Celle qui court de la Pierre Plantée des Pontils (B) puis P' sommet du bâton, ensuite O le trou de la mine et enfin... OX le point sous Lavaldieu.
C'est une affaire qui semble fonctionner comme les jeux mnémoniques modernes de nos enfants... A revoir plus loin.

Toutefois et à mon sens, ce qui apparaît prioritairement dans cette construction, c'est que le peintre n'a fait qu'utiliser des élèments déjà existants (sauf deux, incertains). Tous les autres points représentent des lieux trés antérieurs à l'intervention de Mr Poussin. Et ils semblent bien s'articuler entre eux suivant cette géométrie mise en évidence sur le tableau... Ce qui ne peut manquer de conduire l'observateur, peu à peu, à examiner cette géographie et y découvrir ce que le peintre a voulu nous révéler... et qui est la vraie raison d'être de cette peinture, selon moi.

Un petit mot quant à l'épitaphe. Il faut considérer comme un jeu l'exercice consistant à y rechercher des anagrammes... Il n'empêche que l'ensemble de l'oeuvre, dans une évocation suggestive, incite à découvrir un autre sens à cette phrase fameuse et trés énigmatique... un autre sens qui soit conforme à l'évocation suggérée.

Eo arca indagite... "Indagite" ne vient pas du verbe "indago, indagare" qui signifie suivre la piste. Nous trouverions là "indagate".
L'anagramme initial était : "O arca, inde agite ! " Inde, adverbe de lieu ou de temps : "à partir de là".... "désormais", ou encore : "par conséquent" etc...
Agite, forme impérative rarement utilisée : "faites", "allez"
En faisant la contraction et en conservant toutes les lettres, la phrase devient : Eo arca, indagite. = Le coffre est par là, allez-y donc. Et sinon le coffre, on peut penser " la tombe" ou même " la caverne".

Enfin pour Lavaldieu... La première image, superposition du calque sur la carte, suggère un lieu de recherche.
La deuxième image précise le point... Commentaires plus tard.

http://www.servimg.com/image_preview.php?i=10&u=11299714

http://www.servimg.com/image_preview.php?i=8&u=11299714

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rennes-en-razes.onlc.fr
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3294
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2349
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   Ven 8 Juin - 10:57

C'est relativement complexe, je te lis et j'attends la suite.

Je dirai la caverne est par là, vu l'endroit, où je me trompe ?

Der Meister tu en es où dans tes recherches ?

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   Ven 8 Juin - 20:17

Je vais me consacrer ce weekend totalement à ce sujet, etant donne que le dossier rennes le chateau pour moi etait une parmis d'autres recherches, je preferais eviter de m'eparpiller.

Des demain je consulte cela.
Revenir en haut Aller en bas
papéé
Orteil de Spaulding


Nombre de messages : 36
Localisation : Provence
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 17
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Bergers d'Arcadie...   Dim 24 Juin - 21:27

Bonsoir,
Le texte ci dessous exprime la première approche de la localisation : "Lavaldieu", telle que l'on peut l'analyser à partir du tableau.

Elle correspont à la première image proposée plus haut.


Pour aller de Cardou à Lavaldieu, il existe un moyen de transport rapide : le tableau des « Bergers d’Arcadie »

La plupart des observateurs ont fait remarquer que la montagne figurée au centre du tableau des Bergers, au dessus de la tombe, évoquait la Pique de Lavaldieu. De même, il a été relevé cette autre allusion à un lieu célèbre dans la région : le Pas de la Roque, lieu qui nous est suggéré par le pied du berger en rouge sur une pierre.
On peut d’ores et déjà remarquer la proximité de ces deux premières localisations : Lavaldieu et Pas de la Roque.

En bas de la peinture, en avant de cette pierre où repose le pied du berger, nous voyons l’écoulement d’un filet d’eau. Par ailleurs, plus haut encore, sur la tombe et sous l’ombre projetée par le bras du berger en bleu, on distingue nettement le tracé horizontal formé par l’agencement des pierres et celui vertical qui évoque une fissure. L’ensemble formerait un T renversé.

Prenons le calque de la peinture, tel que nous l’avons réalisé dans la première démarche de décryptage et le positionnement sur le Cardou.

Nous plaçons ce calque sur la même carte échelle 25000° : le pied du berger en rouge sur le Pech de la Roque (sur le tableau, le pied est SUR la pierre)
Nous ajustons la figuration de la faille imitant un T renversé : trait horizontal sur l’alignement de rochers (remarquables) qui courent de part et d’autre de la route et le trait vertical, plus sombre, plus large, précisément sur le défilé resserré du Pas de la Roque.
A ce moment, le doigt du berger en rouge se superpose exactement... sur la Pique de Lavaldieu.
Quant au filet d’eau distingué sur la peinture, il évoque évidemment le ruisseau des Gascous qui coule justement au défilé du Pas de la Roque.

A mon sens, ce deuxième positionnement possible du calque répond à deux nécessités.
A – Nous indiquer un nouveau lieu de recherche
B – Fournir la preuve qu’il y avait bien énigme, qu’elle concernait en effet Rennes les Bains, que la mise au point de l’échelle est réussie et que – en quelque sorte - chacune des deux expérimentations, Cardou et Lavaldieu, justifie et atteste l’autre.

Suite, demain. Bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rennes-en-razes.onlc.fr
papéé
Orteil de Spaulding


Nombre de messages : 36
Localisation : Provence
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 17
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: les Bergers d'Arcadie - Localisations   Lun 25 Juin - 22:19

Bonsoir

Suite et fin des propositions de localisations possibles, telles qu'elles me paraissent sérieusement envisageables à partir du tableau et de la géographie.

Pardonnez moi la longueur : il m'a semblé inopportun de diviser cette explication. Par ailleurs, je précise encore qu'il ne s'agit là que d'une vision personnelle : à chacun d' en apprécier le bien fondé ou l'improbabilité.


Dans les premiers temps qui avaient suivi cette transcription du tableau sur la carte, nous avions fait quelques excursions et parcouru les lieux en question : Cardou et plateau de Lauzet. Recherche malaisée, notamment sur ce plateau, du fait d’une végétation abandonnée et de bois morts... Manque de temps surtout, éloignement, et déjà, difficulté à la marche... Nous n’avions rien découvert.
Je le regrette d’autant que s’agissant de ce positionnement sur Lavaldieu, on pouvait supposer que le doigt du berger indiquait ici encore une piste. Ainsi, en se servant du calque et de la carte, il faudrait par exemple examiner l’endroit qui correspond à la petite fissure figurant sur la tombe, au dessus de la main du berger en rouge... Une fissure = une faille ?

Pourtant il y a plus surprenant encore. A l’examen de la peinture, la Pique de Lavaldieu nous apparaît dans une position particulière. Elle se trouve « au dessus » de l’observateur et à une certaine distance. Distance que l’on peut apprécier sur les lieux... Par exemple depuis la piste, au Nord Ouest du Pech de la Roque. Cette représentation de la Pique permet donc de localiser la zone d’observation où se serait trouvé le peintre...

D’autre part, la lecture de la « Vraie Langue Celtique » de Mr Boudet nous fournit certaines indications. Dans le chapitre consacré à la langue punique, j’ai relevé quelques phrases ou expressions :
« .... Hercule....ou la nation gauloise....telle une marée montante.... s’empara des vallons au pied de l’Atlas.... ou poussent les pommes d’or... »
J’en ai fait cette interprétation (à vérifier ou approfondir):
- Hercule = demi dieu ou « envoyé de dieu » = ... Mr l’abbé. En fait, l’inventeur.
- « ou la nation gauloise » = n’importe qui : la découverte est permise à tous...
- « telle une marée montante » = s’élevant sur un terrain pentu et boueux (ou marécageux)
= l’haum moor
- « s’empara des vallons au pied de l’Atlas » = L’Atlas est un altiplano, comme l’est aussi, en réduction, le plateau de Lauzet. Son abord rocheux, côté EST, rappelle les images de l’Atlas, dans nos anciens livres de géographie.
- « Les vallons au pied de l’Atlas » seraient donc les terres s’étendant sous la Pique vers le nord –nord Est
- « Où poussent les pommes d’or... » = c’est là qu’est le trésor...

Mr Boudet précise encore ce lieu diversement :
a) le langage kabyle (ex-numide) serait le « seul punique »... to pun, faire des jeux de mots.
= Tout P un = Tout P unique = Tout punique. Mais il y a lieu je crois de retenir aussi cette autre traduction : Ce lieu est le point P 1, un point unique.
b) A propos des pierres tremblantes : « ... elles sont le signe de Dieu dirigeant ses créatures... » Et de fait, nous allons le vérifier...
c) « .... deux cercles, un plus grand dans un plus petit...)
Etc, etc....

J’ai cru pouvoir faire encore ce rapprochement entre les deux Jésus, de part et d’autre du chœur dans l’église de Rennes le Château, avec cette possibilité d’une deuxième localisation, la première étant celle de Cardou, la seconde celle ci sous Lavaldieu... Le « Jésus » est une expression qui recouvre diverses significations, suivant les régions. Ce peut-être ainsi une charcuterie, dans le Lyonnais ou le Centre...
J’ai connu aussi quelques « gaillards » qui nommaient de cette appellation « jésus », une partie qui leur était très chère... de l’anatomie féminine. Des voûtes des cathédrales aux deux mains figées dans la prière, de bien plus savants que moi l’ont fait observé, que d’évocations dans l’art et l’architecture, de ce symbole originel riche et précieux entre tous ! .. et qui nous est familier dans la figuration stylisée d’une grotte... A vois d'ailleurs, combien de "Jésus" représentés dans une mandorle...

Deux « jésus »... deux grottes, de part et d’autre de Rennes les Bains et de son église, si chère au « cœur » de Mr Boudet...

Ecouragé par ces diverses considérations, on peut alors tenter une nouvelle approche géométrique.
Voici un schéma plus explicite de l'image n°2 citée dans un message précédent :

http://www.servimg.com/image_preview.php?i=12&u=11299714

Observez : le lieu dit « pierres tremblantes » ( PX) se trouve sur le prolongement de la droite C cardaucel à P sentier de Bazel. Et le compas indique que P est équidistant de PX et de B menhir des Pontils...
J’ai tracé encore le prolongement de la droite B – P’ – O créant le point OX , tel que O – OX = P – PX
Parmi d’autre curiosités dans cette figure, il y a lieu de remarquer que A – B = P’ – C =
O – P = OX – PX
C’est donc bien vrai que PX (les pierres tremblantes) « nous dirigent » vers OX, de la même façon que, précédemment, le doigt du berger nous montrait la piste de la mine de Bazel...

Enfin, voici une curiosité qui accuse l’originalité de cette localisation. Ce point est le lieux de croisement de diverses droites :
2 à 9 = Château d’Arques à St Just le Bézu
3 à 10 = St Ferréol – Granes – La Pique Lavaldieu
1 à 7 = Moulin ruiné des Bals à Fontaine Salée
4 à 11 = Fourtou à Peyro Escrito
Blanchefort à Château Templier...

Promis : c'était le plus long .... et simplement une proposition. Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rennes-en-razes.onlc.fr
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3294
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2349
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   Mar 26 Juin - 14:28

C'est interessant, maintenant c'est à étudier.

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
papéé
Orteil de Spaulding


Nombre de messages : 36
Localisation : Provence
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 17
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: les Bergers d'Arcadie -   Lun 9 Juil - 15:38

Bonjour,

Voici quelques observations proposées à votre attention, quant à la composition de la peinture de Mr Poussin.
Le débat a été soulevé de la necessité d'une telle analyse en vue d'avancer sur cette piste des curiosités phénomènales du terroir de Rennes.
Préoccuppé par la découverte d'une indication cartographique, j'avoue avoir longtemps négligé cette méthode.
Ceci n'est donc qu'une approche - et proposée par un amateur. Elle aura des suites, à n'en pas douter... et tous y sont conviés.
A cette heure et pour le peu qu'il en parraisse, ce tableau semblerait véhiculer, plutot que des indications précises, quelques symboles évoquant les fameuses caractéristiques locales. La difficulté d'interprétation vient du fait que cet artiste -comme nombre d'autres - ont utilisé les mêmes règles dans leurs compositions.
A suivre, donc...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=16&u=11299714
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=18&u=11299714

Lire sur :http://www.rennes-le-chateau-piedevigne.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rennes-en-razes.onlc.fr
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3294
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2349
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   Mar 10 Juil - 12:13

Très interessant Papéé, j'attends la suite avec impatience

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
papéé
Orteil de Spaulding


Nombre de messages : 36
Localisation : Provence
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 17
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Les Bergers d'Arcadie - Suite...   Jeu 12 Juil - 15:18

Bonjour,
Symboles et harmonie dans le tableau des "Bergers". suite...

Informations à chacun : ce qui suit est présenté comme une hypothèse de recherche, et seulement.
Que l’on veuille bien me pardonner l’absence de « finition » des schémas proposés... ils sont exécutés manuellement, avec des moyens très ordinaires.

http://www.servimg.com/image_preview.php?i=19&u=11299714

Cette nouvelle figure pentagonale peut surprendre un observateur attentif qui s’interrogera en effet sur son utilité. Un premier pentagramme a été proposé précédemment, qui s’intégrait parfaitement dans les limites du tableau, alors que celui-ci est d’une ampleur telle que la pointe supérieure déborde de l’image.
Que peut apporter de plus cette figure quant à la compréhension du tableau ou l’analyse de sa composition et de sa structure ?
Une première explication serait de considérer que cette recherche est avant tout récréative, qu’elle est même comparable à un jeu... D’où le désir de tenter de nouvelles approches, d’user de nouvelles mesures....
A priori, celle utilisée comme rayon de ce cercle n’exprime rien qui soit remarquable : il s’agit simplement de l’écart entre le sommet du bâton du berger en rouge et LE BAS du bâton du berger en blanc et déchaussé.
Le centre de ce cercle est la croix d’axe des diagonales du tableau, toujours considéré dans ses dimensions officielles et tel qu’il est visible au musée du Louvre : 121cms x 85cms.
La corde du pentagone représente la longueur du bâton du berger en rouge...

Le choix de cette figure ne relève cependant pas d’une fantaisie, mais s’est imposé à la suite d’une série d’observations et compte tenu de diverses informations.
En outre, il n’est pas contestable que cette figure s’intègre à la composition de la peinture.
- Le cercle, du manière globale, enveloppe l’ensemble de la figuration : personnages, tombe, végétation...
- Les lignes elles même du pentagone délimitent davantage encore le sujet et encadrent les volumes. Les deux obliques supérieures, droite et gauche, par exemple, soulignent la progression ascendante, depuis la ligne d’horizon, basse, jusqu’au centre, au sommet des arbres. Etc, etc...
- Le tracé du pentagramme suit les lignes de force principales... Tellement que je ne peux échapper à évoquer succinctement le double AA de Mr Dugès : les lignes de l’une et l’autre figures se superposent...
D. Duges « Le secret de Nicolas Poussin » (Pégase)

http://www.servimg.com/image_preview.php?i=20&u=11299714

Mais ce n’est pas encore là ce qui a justifié l’exécution de ce tracé. Cette décision a découlé de trois informations distinctes, dont deux seulement nous conviendront dans cette première partie. Il s’agit de
1° La figure pentagonale représentée sur la page de couverture du livre de Monsieur Lincoln, « Le temple retrouvé » (Pygmalion)
2° La curieuse anomalie dans les dimensions des « Bergers d’Arcadie » et que Monsieur Merle fit remarquer il y a quelques temps, sur un site voisin...

La figure présentée par Mr Lincoln a été largement contestée par divers auteurs qui la considéraient inadaptée et irréaliste. ( A lire en suite...)
Dans « le compas est la règle » j’ai essayé de montrer que cette représentation pentagonale avait pourtant sa place initialement prévue, en quelque sorte, dans les dimensions du cadre qui délimite ce tableau : 121x85.
En effet, les diagonales déterminent dans chacun des angles droits du cadre, deux nouveaux angles : 36° et 54°. Il est dès lors possible de tracer un pentagramme – qui se caractérise par des angles de 36° à chacune des 5 pointes de la figure. Pentagramme apparemment étonnant, puisque faisant largement sailli hors du cadre. C’est sans doute là ce qui en explique le refus par quelques auteurs.
Cependant, ce pentagramme est possible et en outre, en quatre exemplaires, puisqu’on peut répéter l’opération sur chacun des angles du tableau.

Sur ces entrefaites, Mr Merle fit observer cette singularité des dimensions du tableau des Bergers. On peut lire cette étude sur le site de J.P.Garcia.
En quelques mots, il en ressort que lorsqu’on observe le tableau, présenté hors cadre, l’image laisse apparaître une bande noirâtre, en haut de la peinture, d’une largeur signalée de 7cms.
Depuis quelques années, j’ai eu cette image sous les yeux quelques fois...Mais j’avoue que – comme nombre d’autres – je ne me suis jamais interrogé sur ce fait !...

Monsieur Merle fit donc observer la gravité de cette démarche entreprise sur une œuvre aussi fameuse et notamment la destabilisation que cette modification apportait à la composition générale du tableau. Il faut ici préciser que cette bande « parasite » disparaît lorsque le tableau est replacé dans son cadre, où un dégagement approprié est ménagé pour « absorber » cette hauteur supplémentaire. La peinture retrouve alors sa dimension – en cadre- de 121x85.

Pour ma part, cette anomalie revêtait une importance particulière quant à l’évocation du nombre fameux 17 – mais ce n’est pas ici le sujet- et dans la justification du pentagramme de Mr Lincoln. En effet, cette hauteur passant désormais à 92cms au lieu de 85, il n’était plus possible d’obtenir des angles de 36° par le tracé des diagonales.

Dans le doute, j’ai cependant opté pour ce parti pris que Mr Lincoln ignorait probablement cette modification clandestine... et que dans tous les cas, son projet de pentagramme restait recevable puisque – logiquement – seule la dimension officielle de 121x85 était visible au Louvre....
Ici, souvenons nous du texte de Mr Lincoln, page 86, citant Mr Cornford, découvreur de ce pentacle sur le tableau : « ... Si Poussin veut bien nous communiquer un message de cet ordre là.... n’y aurait-il pas lieu de consulter la carte ? »

Combien de fois suis-je revenu sur cette réalisation curieuse : mon dessin représentait quatre pentagrammes recouvrant totalement le tableau..
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=22&u=11299714r
A tirer et retirer des traits – triangles, bissectrices etc... - j’ai constaté un jour que d’autres figures pentagonales apparaissaient et notamment ce pentagramme – cité plus haut - qui semble en quelque sorte « supporté » par ces nombreuses lignes, à l’intérieur de la structure, qui déterminent sa position et cependant, comme il est dit tout au début de ce propos, ce pentagramme s’intègre parfaitement à la composition de la peinture...

Il est temps d’apporter cette précision importante : le tableau des Bergers d’Arcadie présente une particularité dans sa construction. En effet, il possède en quelque sorte deux centres !...
L’un – l’index tendu du berger en rouge – constitue le centre de la composition.
L’autre est le centre géométrique de la toile, c'est-à-dire le croisement des diagonales du cadre. A partir de ces deux « centres distincts » on peut déterminer des lignes et des figures correspondant respectivement à l’une ou l’autre des deux organisations. Quelques figures peuvent évidemment se référer aux deux organisations en même temps : prouesse de Mr Poussin... ou astuce. C’est le cas dans le schéma que j’ai tracé du cercle et du damier...

La figure pentagonale bâtie sur et hors cadre par Mr Lincoln et Mr Cornford – et pour peu qu’on la généralise aux quatre angles - relève de la géométrie du cadre et se réfère donc à l’organisation centrée sur le croisement des diagonales. Cette réalisation - qui semble avoir été prévue pour faire « jaillir » ce dernier pentagramme, qui s’adapte si bien à la composition, constitue donc un trait d’union entre les deux systèmes : géométrie du cadre et composition de la peinture.
J’imagine d’ailleurs que Mr Poussin a conçu cette double structure pour nous exprimer cette idée de deux éléments distincts et concomitants : un élément « naturel » (géométrie) et un élément humain (composition). Cela aussi fait partie du message de l’artiste.

Tout ceci devrait bien sur être écrit au conditionnel : il ne s’agit en effet que d’une interprétation de ma part...

Revenons à l’anomalie des dimensions du tableau des « Bergers », cette bande rajoutée en haut de la toile... Elle existe, même si on ne la voit pas. Cette bande est une réalité, invisible sans doute... mais elle est là.
..... Une « REALITE INVISIBLE » ? Littéralement et au premier degré, ce tableau recèle une réalité cachée...
Mais cette pointe de l’étoile qui dépasse du cadre ?
La ligne verte en pointillée indique ce que serait la hauteur totale du tableau, avec la bande clandestine... La pointe du pentagramme ? On peut ET on ne peut pas. Je crois que cette réalisation, dans son ensemble – et voulue par le peintre, puisque c’est lui qui a déterminé les dimensions de sa toile... comme encore la double structure du tableau - a pour but de nous éveiller à cette idée de l’existence d’une autre vérité ou d’une autre réalité, ordinairement invisible aux humains... La pointe du pentagramme conduit à imaginer possible son intégration dans la bande cachée. Et cette bande elle-même évoque bien cette notion que « ce tableau recèle une réalité cachée... » Au premier degré... et au second degré.
Je crois que le message de Monsieur Poussin est là, exprimé dans sa peinture. Il nous dit : « Mon tableau concerne le pays des deux Rennes, vous pouvez le vérifier... ET CE PAYS ABRITE UNE REALITE INVISIBLE... »

J’ignore qui a fait cette tentative de modification. Mais à n’en pas douter, celui là connaissait la signification du tableau et voulait nous en informer. Mais est-on parfaitement sûr qu’il s’agit d’une modification ? Est-on certain que ce n’est pas Mr Poussin lui-même qui l’aurait composé ainsi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rennes-en-razes.onlc.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   Sam 14 Juil - 15:52

Salut je suis de retour sur ce forum apres quelques problemes irl,donc voilà j'avais tout lu jusqu'au message de pappee du 24 juin,donc je vais rattraper mon retard et vous faire part de mes impressions,d'ici quelques jours, je suis tjrs tres interesse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   Sam 28 Juil - 10:23

Voilà,j'ai tout relu depuis le debut, et j'ai trouve cette analyse vraiment interressante.

Etant donné que je suis allé relativement vite sur la derniere analyse (l'hypothese du dernier message) par manque de temps,cette phrase a attiré mon attention:

Citation :
Sur ces entrefaites, Mr Merle fit observer cette singularité des dimensions du tableau des Bergers. On peut lire cette étude sur le site de J.P.Garcia.
En quelques mots, il en ressort que lorsqu’on observe le tableau, présenté hors cadre, l’image laisse apparaître une bande noirâtre, en haut de la peinture, d’une largeur signalée de 7cms.
Depuis quelques années, j’ai eu cette image sous les yeux quelques fois...Mais j’avoue que – comme nombre d’autres – je ne me suis jamais interrogé sur ce fait !...

Si j'ai bien compris la bande noiratre apparait en dessus du tableau et fait 7 cms, cela impliquant une hauteur de...92cm???

C'est bien ça?

Ce serait la vraie hauteur du tableau?

J'ai pas trouve le site de jp garcia,pourriez vous l'indiquer? Y aurait il une image du tableau avec cette bande existant?
Revenir en haut Aller en bas
papéé
Orteil de Spaulding


Nombre de messages : 36
Localisation : Provence
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 17
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: les bergers d'arcadie   Dim 29 Juil - 14:28

Bonjour Der Meister et tous
Une réponse rapide, pour l'instant, à votre question :
le site où vous pouvez lire le commentaire de Mr Merle et voir la reproduction du tableau concernée est à l'adresse :
www.rennes-le-chateau-archive.com

Seule est certaine la dimension de l'agrandissement du tableau dans "sa hauteur"
Je ne pense pas qu'il y ait lieu de soupçonner les services du Louvre de vouloir nous "intoxiquer" en affichant les dimensions 121x85
Ce sont bien là en effet les dimensions du tableau "tel qu'il est visible" c'est à dire dans son cadre. Le mystère serait en quelque sorte... derrière la toile.
A plus tard, cordialement G.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rennes-en-razes.onlc.fr
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3294
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2349
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   Dim 29 Juil - 16:19

Toutes ces informations sont interessantes, je vérifie quelques points avant de me lancer dans la suite

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
papéé
Orteil de Spaulding


Nombre de messages : 36
Localisation : Provence
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 17
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Bergers d'Arcadie   Ven 10 Aoû - 7:57

Bonjour à chacun,
Pour ceux que cela interresse : Symboles et Harlonie dans la composition des "Bergers".... Suite et FIN
www.rennes-le-chateau-piedevigne.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rennes-en-razes.onlc.fr
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3294
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2349
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   Ven 10 Aoû - 11:22

Bonjour Papéé, merci de continuer à nous tenir au courant, il est évident que cela interesse beaucoup de monde

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   Ven 10 Aoû - 11:37

Je lirais la derniere partie demain,j'en suis encore à la lecture de l'integralite du site de JP Garcia...


Sinon pour encore à revenir au tableau de ce cher poussin,est il vrai comme je l'ai lu quelque part que le tableau a ete realise sur ordre de
Giulio Rospigliosi futur pape clement IX????
Revenir en haut Aller en bas
papéé
Orteil de Spaulding


Nombre de messages : 36
Localisation : Provence
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 17
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: bergers d'arcadie   Sam 11 Aoû - 8:36

Bonjour Elisandre, Der Meister

... Ma seule certitude serait de dire que dans cinquante ou cent ans on cherchera encore sur ce tableau...
On a prêté à Mr Poussin plusieurs commanditaires de cette oeuvre. Selon qu'on la considère comme un message "esotérique" on songe à Mgr Rospigliori ou, s'il s'agit de l'indication dissimulée d'un trésor, on imagine Mgr Pavillon. Seule la découverte tranchera.
Tous les papes, comme plus tard Mgr Rospigliori, sous le nom de Clément IX (1667) ont recherché l'unité de l'église, sous la conduite d'un seul chef et selon une seule ligne : Rome. Le Vatican versa donc naturellement vers la Cie de Jésus et la Cie du St Sacrement, à l'encontre des réformés et des Jansénistes.
Mr Pavillon ne s'orienta vers le Jansénisme qu'assez tard - apparemment pas avant 1648, suivant ses activités connues. La référence à la découverte d'un trésor par le berger Paris (1645) laisse donc une marge de quelques 3 à 4 années pour une intervention du prélat. Une fois adopté la cause Janséniste, il n'aurait pas accepté le tableau de Mr Poussin signé AA, émanation de la partie adverse.
En outre, l'aspect "société secrète" de cette peinture n'était pas le genre de Mr Pavillon. Ou alors, je n'ai rien compris.

Mgr Rospigliori en revanche est reconnu avoir eu un engouement pour l'ésotérisme. Un jour ou l'autre, un document apparaitra nous disant la nature exacte de sa recherche "heméneutique". Pour cette raison, tout autant que du fait de sa volonté de chef de l'église et de sa ligne politique, les AA eurent sans doute son assentiment.
Cependant ma conviction est que le but essentiel de l'oeuvre est de révéler l'existence d'un phénomène "trés dérengeant". Le prélat le connaissait-il ?
S'agit-il vraiment d'une commande ? Ce tableau n'a pas été je crois la proprité ni de Pavillon, ni de Rospigliori. Si véritablement il y a eu commande, elle ne fut pas individuelle mais dut être le fait de diverses volontés ou aspirations convergentes.
Mais ce ne sont là que suppositions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rennes-en-razes.onlc.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   Dim 19 Aoû - 11:48

Mmm oui, en effet l'hypothese... Nicolas Pavillon est à la mode en ce moment je suis en train de lire l'interview d'un auteur qui (ça va vous etonner) mets encore tout à plat...

Je vais lancer un nouveau sujet sur cette interview pour qu'on en discute car c'est vraiment soit la fin du mythe de RLC soit une bien belle mystification.
Revenir en haut Aller en bas
Gothcat
Orteil de Spaulding
avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : Nice
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 0
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   Dim 14 Oct - 19:36

Lyna a écrit:
Bonjour !

Premièrement, bravo Élisandre pour Rennes le château, j'adore ! Très intéressant !

Deuxièmement, je ne me demande plus où Brown a trouvé son inspiration pour le DaVinci code. Ceux qui ont lut son roman savent de quoi je parle !

Et finalement, un grand bravo pour ce site ! On en apprend beaucoup !

Je suis comme vous Lyna, Le livre de Brown n'est qu'un plagiat de la véritable histoire de Rennes le Château. L'auteur s'est d'ailleurs rendu dans ce village étrange sans se présenter mais en posant énormément de questions, dont les réponses ont alimenté la trame de son livre en préparation.

Je me suis rendu cet été à Rennes le Château pour découvrir le lieu de cet étrange mystère mais surtout pour rencontre Élisandre que je tiens à saluer et à remercier!

J'ai lu énormément depuis sur l'histoire de ce village. Je ne peux rien conclure sauf sur un point. Le prêtre n'avait pas de trésor en pièces sonnantes et trébuchantes. Il avait peut-être de l'or, ce qui expliquerait un potentiel trafic d'or entre la France et l'Espagne. Ce qui est clair, c'est que tous le travaux n'étaient payés "cash". Le prêtre avait des dettes et ses créanciers devaient le relancer.

Le dossier sur ce site est très intéressant est passionnant. Un grand bravo à l'auteur!


Dernière édition par le Lun 15 Oct - 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gothcat.fr
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3294
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2349
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   Lun 15 Oct - 12:09

Cher Gothcat, c'est un plaisir de te revoir sur ce forum, je te remercie pour tes compliments.

Comme je te l'avais dit, il est difficile de d'avancer dans ce mystère, personnellement, aucunes évolutions dans mes lectures par rapports à l'affaire, malheureusement, une nouvelle information malheureuse.

Je ne sais plus Gothcat si vous aviez visités la Basilique de Notre-Dame de Marceille près de Limoux, celle-ci abritait une vierge noire tenant un Jésus blanc, cet endroit est un lieu de pélerinage, pour la petite histoire, je cite une croyance concernant cette Vierge qui est connue depuis le Moyen Age : "Celui qui voit la statue lui sourire est sûr d'obtenir la grâce qu'il désire".

L'Abbé Boudet parlait de cette église dans son ouvrage "La Vraie Langue Celtique et le Cromlech de Rennes-les-Bains", il en découle naturellement qu'elle fait partie de "l'affaire de Rennes-le-Château", il y a de cela une dizaine de jours, à peu près, que la statue a été décapitée à coups de hache et ses vêtements volés. Rien pour l'instant au sujet de cette pitoyable affaire, la Vierge ayant perdu sa valeur marchande, vu le saccage, il ne s'agit d'un vol simple, peut-être l'oeuvre d'illuminés???
__________________________
Un petit mot pour Zoe de l'univ. de Montpellier : je n'arrive pas à t'envoyer de message.




_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Gothcat
Orteil de Spaulding
avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : Nice
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 0
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   Lun 15 Oct - 18:30

Tout ce que tu nous apprends est honteux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gothcat.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   Ven 19 Oct - 15:55

Il y a vraiment des gros malades

Sinon pour relancer le debat,ne pourrait-on pas creer une partie privee sur le forum(non visible au public) reservee à RLC et à ce que j'apellerais des "critiques de livres/ sites".

En effet on pourrait s'y exprimer librement sans avoir peur que des partisants de telle ou telle theorie venant sur le forum (par hasard) et voyant des opinions contraires aux leurs ne troublent la bonne entente du forum; et confronter nos points de vue sur des ouvrages,sur des theories avancees,sur les faits eux memes egalement!!!

ps: enfin,je suis egalement sur montpellier
Revenir en haut Aller en bas
bastet
Orteil de Spaulding
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : chez Mélusine
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 0
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   Sam 20 Oct - 12:45

c'est franchement pitoyable d'avoir dégradé cette vierge marie, il y a vraiment des cinglés.

Citation :
En effet on pourrait s'y exprimer librement sans avoir peur que des partisants de telle ou telle theorie venant sur le forum (par hasard) et voyant des opinions contraires aux leurs ne troublent la bonne entente du forum; et confronter nos points de vue sur des ouvrages,sur des theories avancees,sur les faits eux memes egalement!!!

je ne suis pas d'accord avec toi, la confrontation est une bonne chose, surtout quand il s'agit de mettre les choses au clair, tout le monde a sa petite version des faits vu que l'on ne peut que théoriser sur ce sujet. Par contre je voulais parler sur le sujet des pommes bleues, ne s'agit t-il pas de symboles si c'est le cas est-ce que quelqu'un a déjà réfléchit dessus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au sujet du Dossier Rennes le château   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au sujet du Dossier Rennes le château
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heresie :: Général :: Rennes le château-
Sauter vers: