Heresie

Dark Culture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Heresie.com  Dictionnaire Infernal  Cinéma Satanique  Francis Thievicz  Elisandre  

Partagez | 
 

 Edogawa Ranpo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ElricWarrior
Hérésiarque - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1948
Age : 76
Localisation : Terre d'Hérésie
Actes nécrophiles : 9
Hommes torturés : 2757
Date d'inscription : 14/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
35/150  (35/150)
Possede des Crânes humains:
10/150  (10/150)
Misanthrope :
15/150  (15/150)

MessageSujet: Edogawa Ranpo   Sam 19 Mai - 18:39

Un auteur que je vous invite à découvrir, on en parlait avec Darkside lors de son passage sur Nice.
C'est chez l'éditeur Picquier



La Chambre rouge

Un homme mutilé aux prises avec les perversions de sa femme, une "chaise humaine" prodiguant caresses et sueurs froides à ses victimes, des confessions criminelles dans une "chambre rouge", une intrigue machiavélique autour d'une "pièce de deux sen"... On retrouvera dans ces cinq récits - les plus célèbres de Ranpo Edogawa - la même atmosphère et le même goût pour les mises en scène fantastiques et obsessionnelles que dans La proie et l'ombre : une logique implacable qui fait du crime une voie esthétique, où s'entremêlent perversions sexuelles, cruauté raffinée, manies et délires mentaux.

La Proie et l'ombre

Dans ce roman très célèbre, subtil jeu de miroirs où le narrateur, Ranpo Edogawa lui-même, cherche à élucider un meurtre commis par un autre auteur de littérature policière, on retrouve - comme dans tous ses romans - cette curieuse alchimie entre une intrigue rigoureuse et une narration envoûtante, dans des mises en scène fantastiques et obsessionnelles (fétichisme, voyeurisme, sadisme et perversions sexuelles) : " Sous sa nuque, le col évasé de son kimono m'offrait une vue plongeante jusque dans le creux de ses reins : les violentes zébrures qui balafraient sa peau blanche et moite, se perdaient au plus profond de l'échancrure. Toute son élégance avait disparu et il émanait d'elle une étrange impression d'obscénité qui me subjuguait ".

Mirage


Ses cheveux dénoués se tortillaient pareils à d'innombrables serpents enchevêtrés, son corps débarrassé de son kimono brillait d'un rose aveuglant, les membres à la peau de satin s'agitaient dans le vide. C'était au-dessus de ses forces, et Masaki se mettait à grelotter, incapable de supporter ce spectacle brutal. A Tokyo, dans une vieille maison, un misanthrope excentrique et pervers fasciné par une célèbre actrice vit, comme dans un cauchemar, une effroyable descente aux enfers qui fera de lui un criminel. A bord d'un train, un énigmatique voyageur raconte à son voisin de rencontre l'histoire du tableau qu'il transporte et dont les personnages sont "vivants".

La Bête aveugle


Il y avait quelque chose de troublant à vous donner le frisson que de voir un homme, ne disposant que du toucher, admirer la statue nue de la femme qu'il aime. Ses cinq doigts, menaçants comme les pattes d'une araignée, rampaient à la surface du marbre poli. L'homme s'attarda longtemps sur les lèvres semblables à des pétales de fleur. Puis les paumes caressèrent le reste du corps, la poitrine... le ventre... les cuisses...Un masseur aveugle, fasciné par la perfection du corps féminin, entraîne ses victimes de rencontre dans des mises en scène cruelles et perverses où les plaisirs sensuels et les amours troubles deviennent très vite des jeux douloureux. Caresses raffinées pour les plaisirs extravagants d'un esthète qui célébrerait l'art dans un monde de beauté purement tactile.

Le Lézard noir


Une célèbre enquête de Kogoro Akechi par le fondateur de la littérature policière japonaise : un cambriolage rocambolesque lancera le détective dans une course poursuite extraordinaire, sur la piste d'une femme fatale et sans scrupules surnommée "Lézard noir". Un enlèvement réussi et des travestissements déconcertants mettront à mal sa perspicacité et conduiront le lecteur dans un labyrinthe secret et inattendu, jusqu'à un musée extravagant. Mishima a adapté ce roman au théâtre, jouant lui-même un petit rôle dans le film qui en fut tiré en 1968.


Ecrivain et critique japonais. Il a écrit de nombreux romans policiers. Le détective principal de ses œuvres se nomme Akechi Kogoro.

Ranpo admirait beaucoup les écrivains de romans policiers occidentaux et surtout Edgar Allan Poe dont le pseudonyme Edogawa Ranpo est en fait la transposition phonétique en japonais, et dont la sonorité semble signifier « promenade sur la rivière d'Edo ». Edogawa est aussi le nom d'un quartier de Tōkyō.

Il a aussi été influencé par Maurice Leblanc et Arthur Conan Doyle.

Edogawa Ranpo est, au Japon, un des fondateurs du genre policier d'investigation populaire, mais parfois susceptible de dépasser le simple divertissement pour atteindre des profondeurs psychologiques insoupçonnées, même par le plus attentif des lecteurs.

D’après un manga de Gōshō Aoyama, on y retrouve le personnage de Conan Edogawa (d'après les noms de Conan Doyle et Ranpo Edogawa, les deux célèbres auteurs de romans policiers).

Ranpo apparaît comme personnage principal dans un film de 1994, The Mystery of Rampo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3281
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2316
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Edogawa Ranpo   Dim 20 Mai - 11:23

Darkside connait aussi, c'est marrant, j'ai apprécié ce livre, vraiment très spécial

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Darkside
Virus Ebola
avatar

Nombre de messages : 1378
Age : 59
Localisation : Marseille
Actes nécrophiles : 6
Hommes torturés : 827
Date d'inscription : 19/05/2006

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Edogawa Ranpo   Mar 22 Mai - 20:29

Non, je ne connais pas, c'est Elric qui m'en a parlé quand on s'est vu samedi mais ca m'a donné envie de découvrir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paladin95.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edogawa Ranpo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edogawa Ranpo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heresie :: Général :: Littérature-
Sauter vers: