Heresie

Dark Culture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Heresie.com  Dictionnaire Infernal  Cinéma Satanique  Francis Thievicz  Elisandre  

Partagez | 
 

 L’ADN de l’homme de Denisova

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ElricWarrior
Hérésiarque - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1996
Age : 77
Localisation : Terre d'Hérésie
Actes nécrophiles : 9
Hommes torturés : 2889
Date d'inscription : 14/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
35/150  (35/150)
Possede des Crânes humains:
10/150  (10/150)
Misanthrope :
15/150  (15/150)

MessageSujet: L’ADN de l’homme de Denisova    Lun 13 Fév - 21:01

L’ADN de l’homme de Denisova élargit l’évolution de l’espèce humaine
Des scientifiques russes déclarent « qu’il y a maintenant une autre hypothèse : différentes espèces ont vécu ensemble et en parallèle »

Des anthropologues russes ont découvert des restes d’hominidés de l’Altaï dans la grotte de Denisova, en Sibérie. Une étude a été publiée dans Nature en 2011 démontrant que le code génétique de ces anciens humains était très différent de celui de l’humain moderne, annonçait un scientifique dans le rapport.

L’importance de cette découverte repose dans le changement qu’elle génère dans la compréhension du développement des espèces humaines. Ces restes indiquent l’existence d’espèces précédemment inconnues ayant vécu entre 40 000 et 50 000 ans.

L’Institut d’archéologie et d’ethnographie de la branche sibérienne a tenu une conférence scientifique sur la grotte de Denisova, intitulée « Les particularités de la transition vers le Paléolithique supérieur en Eurasie : les dynamiques culturels et le développement du genre Homo ».

À la conférence, les anthropologues et les chercheurs ont conclu qu’il a existé une population précédemment inconnue appelée « Denisova », du nom de la grotte où les restes ont été découverts. Mais les scientifiques n’ont pas tranché comment « Denisova » est apparu et a disparu. Tout ce que nous savons est qu’il a vécu dans cette grotte il y a 230 000 ans.

Les races humaines parallèles, selon l’ADN

Les scientifiques ont découvert que l’ADN mitochondrial « dénisovien » avait 202 gènes de l’ADN de Néanderthal et 385 de l’ADN de l’humain moderne (qui en a plus de 10 000). La population d’hominidés dans la grotte de Denisova est intermédiaire aux périodes de l’Homo abilis et de l’Homo erectus et celles des Cro-Magnon et des Néandertaliens.

Beaucoup de travail a été effectué dans l’analyse comparative du génome, comprenant les restes de 54 génomes d’hommes modernes autour du monde, l’ADN d’Homo sapiens et de six Néandertaliens.  En résultat de l’étude, les scientifiques ont découvert que le Denisova pouvait seulement s’être séparé de la branche commune de l’humanité il y a un million d’années.

Les gènes de Denisova n’ont pas montré une continuité avec les habitants de l’Eurasie actuelle, indiquant que les Denisova n’étaient pas en contact avec les ancêtres de la population actuelle. Seule la population des anciens habitants de Mélanésie, à l’est de l’Asie, contient 4 à 6 % du génome « dénisovien ».

Cette étude a également découvert que la culture des habitants de la grotte de Denisova était bien plus avancée que la culture des Néandertaliens ayant vécu dans des grottes aux alentours. Les outils trouvés nécessitaient un processus de production plus complexe. Par exemple, il a été trouvé une aiguille de cinq centimètres de long avait un petit trou.

Réécrire les manuels sur l’évolution

En résultat de cette découverte, les scientifiques russes veulent établir dans les manuels scolaires, à l’aide des anthropologues, que le développement humain diffère du concept d’évolution accepté jusqu’à maintenant.

« Chacun de nous et de vous, êtes les descendants de quatre branches de la race humaine. L’une de ces branches est l’homme appelé ‘Altaï’ ou ‘Denisova’ (du nom de la grotte où les os ont été découverts) ayant vécu il y a  50 000 ans », a déclaré le directeur de l’Institut d’archéologie et d’ethnographie Anatoli  Derevianko.

Avant les résultats de ces études, « il était considéré que chaque forme humaine avait évolué, changé petit à petit, jusqu’à devenir l’homme moderne », explique Anatoli Derevianko.

« Il y a maintenant une autre hypothèse : plusieurs espèces ont vécu ensemble et en parallèle », a-t-il ajouté.

Lors de la conférence ont été présentées les dernières découvertes des anthropologues et des résultats de recherches, comprenant des os et un squelette. Les scientifiques espèrent pouvoir dessiner le portrait d’un ancêtre de l’homme moderne.

Source : http://www.epochtimes.fr/ladn-de-lhomme-de-denisova-conteste-levolution-de-lespece-humaine-25241.html

_________________
http://www.heresie.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Douce-Morphine
Orteil de Spaulding


Nombre de messages : 13
Age : 21
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 13
Date d'inscription : 01/08/2016

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
150/150  (150/150)
Possede des Crânes humains:
150/150  (150/150)
Misanthrope :
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: L’ADN de l’homme de Denisova    Jeu 16 Fév - 20:01

Enfer et Damnation
Cette théorie des races humaines parallèles n'est pas nouvelle.
DirtyBiology en avait parler dans une de ces vidéos.
Personnellement je trouve que cette théorie tombe sous le sens et que ces différentes branches d'humanité fonctionnent comme des familles, n'en déplaise a certains, on peut parler de race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L’ADN de l’homme de Denisova
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heresie :: Général :: Actualité Insolite-
Sauter vers: