Heresie

Dark Culture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Heresie.com  Dictionnaire Infernal  Cinéma Satanique  Francis Thievicz  Elisandre  

Partagez | 
 

 Antoine Le Blanc condamné à mort et écorché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3285
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2326
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Antoine Le Blanc condamné à mort et écorché   Ven 19 Aoû - 13:29



Antoine Le Blanc (environ 1800 – 6 septembre 1833) était un meurtrier français, immigré aux États-Unis.

Le Blanc arrive à New York pour chercher fortune après avoir été renié par sa famille en France. Il ne parle presque pas anglais et commet un triple meurtre quelques semaines seulement après être arrivé aux États-Unis. Condamné à mort, son corps est ensuite utilisé pour la confection d'objets.

En avril 1833, quelques semaines après son arrivée outre-Atlantique via l'Allemagne, Le Blanc est autorisé à s'installer dans le sous-sol humide de la ferme familiale du juge Samuel Sayre, à Morristown (New Jersey). Il doit en contrepartie couper le bois et nourrir les porcs, sans autre rémunération. Après deux semaines de dur labeur et à recevoir des ordres, alors qu'il est issu d'une famille aisée,  il se met en colère et le 11 mai à 22h30, après l'avoir attiré à l'écurie, il attaque Samuel Sayre dans le dos avec une hache. Il tue ensuite l'épouse de celui-ci, Sarah, avec un gourdin, et cache leur corps dans le purin. Puis il tue leur esclave Phoebe endormie à l'étage. Il saccage alors la maison à la recherche de valeurs. Alors qu'il s'enfuit avec un des chevaux, il perd sans s'en apercevoir un partie de son butin au bord de la route, où il est retrouvé le lendemain par un ami de la famille, qui reconnaît le monogramme de Samuel Sayre sur les objets. Après la découverte des corps, le shérif George Ludlow arrête alors Antoine Le Blanc, qui sirotait du cidre à la Mosquito Tavern à Hackensack Meadows. Il déclarera en prison avoir voulu retourner à New York pour repartir en Allemagne. Jugé à partir du 13 août 1833, il est déclaré coupable par le jury après vingt minutes de délibéré et le juge le condamne à la pendaison, effectuée le 6 septembre devant 10 à 12 000 personnes.



Le corps est ensuite prestement emmené auprès des docteurs Canfield et Joseph Henry pour un autopsie. Ceux-ci se livrent à des expérimentations à l'aide de courant électrique sur son corps, sans réussir à réanimer le cadavre, mais en faisant bouger ses yeux et ses lèvres. Ses oreilles sont coupées et offertes comme souvenirs. Un masque mortuaire est réalisé en plâtre. Le meurtrier est ensuite écorché et envoyé au "atno Tannery" pour servir à la confection de portefeuilles, de bourses, d'abat-jours ou de jaquettes de livres, authentifiés par la signature du shérif Ludlow.

Plusieurs de ses os furent retrouvés dans une boîte en bois lors de travaux dans l'immeuble, en 1893.
Le masque mortuaire d'Antoine Le Blanc et plusieurs autres objets ont été conservés dans la collection de Carl Scherzer. Apparemment, d'autres détenus sont ainsi exposés dans des collections privées.






_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
 
Antoine Le Blanc condamné à mort et écorché
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heresie :: Général :: Inquisitor-
Sauter vers: