Heresie

Dark Culture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Heresie.com  Dictionnaire Infernal  Cinéma Satanique  Francis Thievicz  Elisandre  

Partagez | 
 

 Bugarach le village qui résistera à la fin du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3293
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2346
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Bugarach le village qui résistera à la fin du monde   Mar 4 Avr - 16:08

Pour les amateurs de Rennes-le-Château et de ses alentours, il y a ici un endroit "magique", par sa beauté et l'atmosphère qu'il dégage, c'est le Pech de Bugarach, j'aime cette légende qui s'y rapporte.

« La Légende des Lutins Bug et Arach ».

« Les lutins Bug et Arach se décident à implorer Jupiter pour qu’il délivre les pays qu’ils habitent des colères malfaisantes du dieu Cers. Mais afin de se faire mieux entendre du Maître des Cieux, Bug grimpe sur les épaules d’Arach et fait sa prière à Jupiter qui se laisse fléchir et dresse dans les nues un promontoire protecteur, fait du mont même sur lequel s’étaient placés les deux lutins pour l’implorer. A l’abri de ce nouveau rempart, qui portera désormais le nom de Bugarach, toute la plaine du Roussillon et le plateau des Corbières ne craindront plus les colères désastreuses de Cers. Et elle est d’après la légende audoise l’origine des « monts de Bugarach ».

Mais, ajoute la même légende, le dieu du vent audois ne se tint pas pour battu, car dès qu’il se sentit enchaîné par ordre de Jupiter, il se changea en-tramontana, et continue à inquiéter arbres et paysans et à dévaster des lieux que l’impiété n’avait cependant jamais atteints ».

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre


Dernière édition par ELISANDRE le Mar 22 Fév - 13:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3293
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2346
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Bugarach le village qui résistera à la fin du monde   Jeu 1 Nov - 15:29

J'avais résumé cette légende, la voici plus complète.

L'Aude était autrefois, nous dit la tradition, une plaine immense et fertile sur laquelle veillaient des fées et des lutins. Les fées armées de longues piques chassaient les dragons et les serpents qui infestaient le pays et dispersaient les nuages malfaisants pour la levée des récoltes. Les lutins, petits Dieux des bois et des taillis, chassaient les vipères et dénichaient les corbeaux et les pies rapaces.

Et c'est pourquoi, le peuple audois bénissait ces esprits bienfaisants, leur élevait des autels et avec leurs images en décorait les frontons.

Parmi les fées et les lutins, la déesse Nore et les lutins Bug et Arach étaient les plus honorés, tandis que Cers, fils d'Eole, père des vents et de la tempête voyait son peuple abandonné par les bons paysans qui l'accusaient de ravager les récoltes, dépouiller les arbres de leurs fleurs et parfois de découronner même les toits des maisons. En vain les fervents de Nore et des lutins Bug et Arach les suppliaient-ils ardemment d'intervenir auprès de Jupiter pour conjurer les méfaits de Cers.

Un jour que la tempête avait fait rage plus que de coutume, la fée Nore, prise de pitié plus tendre pour le malheur de ses paysans, résolut d'implorer de front le grand dieu Jupiter. Touché de cette sainte audace, le maître du tonnerre promit à la petite déesse de calmer les colères de Cers et de veiller sur la contrée qu'elle aimait. A peu de temps de là, Cers, un soir qu'il faisait sombre, déchaîna une tempête furieuse faisant gémir sous ses coups tous les arbres de la forêt.

Nore enfermée dans son temple sent bondir son coeur au fracas de l'ouragan et adjure Jupiter de tenir la promesse qu'il lui a faite.

Tout à coup le vent se calme et tandis que la petite fée vole au dehors pour jouir du spectacle, elle a l'impression, ô merveille, que le large plateau où la vue se promène s'élargit, s'élève progressivement , devient monts, puis chaîne et par un prodige qu'elle ne peut expliquer, elle se trouve elle-même comme par enchantement, sur le sommet le plus élevé de cette nouvelle montagne dressant sa pique vers le ciel. Depuis ce jour le pays, en proie aux colères du Cers, se trouva abrité par le rempart de montagnes qu'avait fait surgir féériquement la puissance de Jupiter, sollicitée par la petite fée. Aussi, les paysans reconnaissants appelèrent dès ce jour le plus haut sommet de cette chaîne protectrice "La pique de Nore".
Encouragés par l'exemple de Nore, les lutins Bug et Arach se décidèrent eux aussi à implorer Jupiter pour qu'il délivre les pays qu'ils habitent des colères malfaisantes du dieu Cers. Mais afin de mieux se faire entendre du Maître des Cieux, Bug grimpe sur les épaules d'Arach et fait sa prière à Jupiter qui se laisse fléchir et dresse dans les nues un promontoire protecteur, fait du mont même sur lequel s'étaient placés ces deux lutins pour l'implorer. A l'abri de ce nouveau rempart, qui portera désormais le nom de Bugarach, toute la plaine du Roussillon et le plateau des Corbières ne craindront plus jamais les colères désastreuses de Cers.

Source : Abbé P Montagné. "Les superstitions audoises". 1941.


_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre


Dernière édition par ELISANDRE le Mar 22 Fév - 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3293
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2346
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Bugarach le village qui résistera à la fin du monde   Mar 22 Fév - 13:28

Je continue mon post datant de 3 ans, par quelques news.


"Bugarach le village qui résistera à la fin du monde", titrent d'abord des journaux de la région, mais à ce jour, la nouvelle a fait le tour de France et d'Europe.

"Le maire et les habitants du village de la Haute Vallée de l'Aude ne rient plus : de plus en plus d'illuminés viennent en pèlerinage sur le Pech, seul lieu prétendument épargné de la fin du monde en 2012…

«On va tous mourir ! » « Les extraterrestres vont venir nous prendre, ouh, ouh ! » La musique du mp3 à fond, les deux ados assis devant la mairie déserte, mettent gentiment en boîte le journaliste qui vient de s'arrêter au village. Froid glacial, rues vides, Bugarach, à peine 200 âmes, ronronne au pied du Pech éponyme, assoupi entre Noël et le jour de l'an. Mairie ? Fermée. Restaurant bar ? Fermé. Maison de la nature ? Fermée. Et prière de ne pas parler de fin du monde.

L'invasion des « ésotéristes », comme on les appelle ici, ne date pas vraiment de la semaine dernière. Mais, là, la limite de tolérance autochtone pour un accueil aimable des amateurs de théories fumeuses en Haute Vallée audoise semble avoir atteint son maximum. Depuis quelques mois en effet, les Bugarachois assistent à une recrudescence de visiteurs de tous poils, de moins en moins des amateurs de randonnée à flanc de montagne, de plus en plus des chercheurs d'extraterrestres. La faute, entre autres, au calendrier Maya, à la fin des temps qui, forcément, approche, et, à la croisée de tout ça, à Internet.

« L'ARMÉE SI BESOIN »
Bugarach serait en effet, selon une croyance sinon répandue en tout cas de plus en plus diffusée sur la toile, l'un des seuls, sinon le seul endroit sur Terre à être épargné lorsque surviendra, le 12 décembre 2012, (ou le 21, c'est selon), la fin du monde. Si, chez la grande majorité de nos concitoyens cette annonce fait sourire, il est au moins deux catégories qui ne rient pas : ceux qui y croient, et les Bugarachois.

Le premier d'entre eux, Jean-Pierre Delord, maire, craint en effet un remake version apocalypse now des fameux apéros facebook : « Il n'y a pas de quoi rire », déclarait-il il y a peu. « Si demain 10 000 personnes débarquent, étant une commune de 200 habitants, nous ne pourrons pas faire face. J'ai fait part de nos inquiétudes aux autorités, et je veux que l'armée puisse être là si besoin est en décembre 2012. »

Une préoccupation suffisamment tenace pour avoir été inscrite à l'ordre du jour d'un conseil municipal, début décembre. Depuis, le ras-le-bol guette. « Vous croyez pas qu'on a déjà assez parlé de ces conneries ? », tonne Thierry derrière sa moustache. En attendant 2012, les villageois sont plus préoccupés en ce moment par deux projets : le premier de classement du site du Pech en zone protégée ; le second de fermes éoliennes à flanc de la même montagne. Ce qui ne va pas sans polémique.

Mais le phénomène a pris une telle ampleur qu'il est désormais difficile de l'ignorer. « Au début, ma clientèle était constituée à 72 % de randonneurs. Aujourd'hui, j'ai 68 % de visiteurs ésotériques », témoigne Sigrid Benard, gérante de la Maison de la nature, l'une des rares structures d'hébergement du coin.

« ICI ON EST SUR UN VORTEX »
Au village on peste, encore, contre ces ésotéristes qui font main basse sur les terrains agricoles, les maisons, et mécaniquement s'envoler les prix (lire ci-dessous). Chacun ici a son anecdote à raconter sur des « illuminés » qui prient nus dans la montagne ou se livrent à des rituels : « Je les ai déjà entendus en me promenant », raconte un villageois. « Ils avaient organisé un stage pour aller pousser le cri primal dans une cavité naturelle. »

Accoudée à sa fenêtre, dans le virage à la sortie du village, Jeanine Bladanet, 70 ans, semble observer l'affaire avec détachement, et même un certain dédain. Passionnée de Rennes-le-Château, de l'abbé Saunières, se présentant comme maître de conférences en égyptologie et en ufologie, elle se contrefiche des fermes éoliennes et des classements en zone protégée. « Toutes ces histoires de calendrier Maya, de fin du monde, sont des foutaises… » Si Jeanine s'est installée là il y a 15 ans, c'est précisément en raison du caractère « tellurique » du lieu : « Regardez autour de vous : ces falaises, cette montagne, la vallée. Ici on perçoit le magnétisme de la Terre. On est sur un vortex qui puise son énergie au plus profond de la Terre et le diffuse vers les étoiles. »

On l'aura compris, la vérité est ailleurs. à Bugarach ? Rendez-vous en décembre 2012…" (La Depêche du Midi)



Il faut signaler que ce pic est une curiosité géologique, il est issu d'un plissement couché, les couches supérieures sont plus anciennes que les couches inférieures. C'est pour cela qu'on l'appelle la « montagne inversée »


"Sous la pression venue du sud, coincées entre la plaque ibérique et le socle européen, les roches sédimentaires se plissent, se cassent et se chevauchent : une lame de calcaire jurassique (-135 millions d'années) vient se poser sur les grès et les marnes du Crétacé (- 15 millions d'années). L'ordre des couches géologiques ou strates est ainsi inversé !"
Les forces telluriques ont dessinés un pic étrange au paysage désolé, l'aide du vent de Cers a modelé les rochers dont les formes peuvent paraître énigmatiques, de plus, il s'en dégage un magnétisme hors du commun.

Les forces telluriques ont dessinés un pic étrange au paysage désolé, l'aide du vent de Cers a modelé les rochers dont les formes peuvent paraître énigmatiques, de plus, il s'en dégage un magnétisme hors du commun.

De ce dernier fait je peux témoigner car j'ai été la première surprise en constatant le dérèglement d'une montre dont l'alarme s'est mise en marche et de constater que la recherche automatique des stations radios de ma voiture devenaient "folles" et passaient d'une chaîne à l'autre.

Depuis, je m'y suis rendue bien souvent et rien n'a été constaté, je sais donc, que ces phénomènes ne sont pas toujours présents.

Phénomènes que je ne qualifie pas spécialement de paranormaux, il s'agit peut-être bien d'un manifestations scientifiques et qui pourraient être expliquées.

De toute façon, les recherches personnelles sur le terrain vont continuer, cet endroit m'est cher puisque mon père est enterré sans le petit cimetière au pied du pic

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bugarach le village qui résistera à la fin du monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bugarach le village qui résistera à la fin du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heresie :: Général :: Rennes le château-
Sauter vers: