Heresie

Dark Culture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Heresie.com  Dictionnaire Infernal  Cinéma Satanique  Francis Thievicz  Elisandre  

Partagez | 
 

 Le château d’Otrante d'Horace Walpole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Veilleur Silencieux
Aspirant Inquisiteur
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 49
Localisation : Nice
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 122
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: Le château d’Otrante d'Horace Walpole   Mar 30 Aoû - 18:35

Walpole a été en son temps un homme aux multiples talents. Il était reconnu comme critique d’art, romancier, historien, dramaturge, homme politique et excellent conteur. Il fut surtout un précurseur en écrivant pour notre plus grand plaisir "Le château d’Otrante". En lisant ce livre, nous avons entre les mains un drame qui se déroule dans un décor pseudo-médiéval. Tout est présent dans l'histoire pour mettre en valeur le malheur et l'amour. Les mortels sont confrontés à un monde irréel fait pour des immortels. La nature se dévoile sous un jour obscur. Des rideaux de sang masquent des miroirs vides qui laissent à l'imagination une saveur d'enfer et de sueur froide. Nous sommes ici à l'origine du roman noir! Tout est féroce et seul le marbre des tombeaux apportent un peu d'appaisement par leur aspect glacial semblant figer le temps. Le bizarre a pris possession de la raison et tout désir de survie devient absurde.

Voilà, en des mots volontairement inquiétants, que se dresse devant vous le scénario d'un livre où la démence rêgne. Manfred, Prince d’Otrante, avait comme descendance un fils et une fille. Cette dernière était très belle comme les plus grandes héroïnes de romans de chevalerie. Elle avait pour nom Mathilde. Le fils avait quant à lui le nom de Conrad. Il était le Prince héritier, de trois ans plus jeune que sa soeur âgée quant à elle de dix-huit ans. Il était un garçon sans originalité, maladif et d’un avenir médiocre. Mais en tant qu'héritier, il avait toutes les faveurs de son père qui n’éprouvait pas la moindre affection pour Mathilde. Le Prince Manfred avait contracté, comme il était d'usage à l'époque, un mariage pour son fils avec la fille du marquis de Vicence, Isabelle. Les tuteurs de la fille l’avaient déjà remise entre ses mains afin qu’il pût célébrer le mariage. Malheureusement, le mauvais état de santé de Conrad retardait sans cesse l'évènement. L’impatience avec laquelle Manfred attendait la cérémonie fut remarquée par ses voisins et sa famille. Celle-ci, à la vérité, redoutant la colère du Prince, n’osait s’exprimer sur cette hâte.

Je ne tiens pas à vous en dire plus. Je vous laisse tout simplement le plaisir de lire ce livre. Et si je vous précisais qu'un casque géant était tombé dans la cour d'honneur du Château d'Otrante. Seriez-vous surpris d'apprendre que cette chute surréaliste était à l'origine du décès du Prince héréditaire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gothcat.org
 
Le château d’Otrante d'Horace Walpole
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heresie :: Général :: Littérature-
Sauter vers: