Heresie

Dark Culture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Heresie.com  Dictionnaire Infernal  Crâne humain  Francis Thievicz  Elisandre  

Partagez | 
 

 Ingrid Pitt une si belle vampire!

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Veilleur Silencieux
Aspirant Inquisiteur
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 50
Localisation : Nice
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 122
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: Ingrid Pitt une si belle vampire!   Dim 28 Aoû - 17:16






Au début des années 70, la Hammer renouvelle le mythe du vampire en le présentant au féminin. Le monstre prend alors la forme d’une séduisante actrice polonaise du nom d’Ingrid Pitt. Christopher Lee a enfin un équivalent féminin. Une idole va naître et montrer à l’écran ses rondeurs voluptueuses au nom de l’horreur.
Il y a dans les personnages à l'écran d'Ingrid Pitt une alliance entre la peur et l’envie. Les ténèbres prennent la couleur de l’amour sans jamais oublier la mort. Nos sens sont titillés pendant que l’épouvante gagne la partie sur le terrain de nos craintes. Les mises en scène de la Hammer mettent en valeur les décolletés de l’actrice polonaise, une première pour cette époque. Le monstre prend la forme d’une tentatrice. La première bombe sexuelle de l’écran était un vampire.
Pour la première fois depuis longtemps, les femmes ne sont plus des victimes. La présence à l’écran de la dominatrice coïncide avec le « girl power » de la rue. Le saphisme de « The Vampire Lovers » colle parfaitement à la libéralisation des mœurs de cette époque. La séductrice morte vivante devient un symbole pour les hommes mais aussi pour les femmes.


Ingrid Pitt est atypique dans le monde du cinéma. Ses formes et sa beauté ne correspondent pas aux standards de l’époque et les studios de la Hammer vont en profiter pour une fois de plus aller à contre courant des modes. La beauté d’Europe de l’Est devient l ‘Egérie du cinéma gothique. C’est une actrice qui est capable de jouer de son innocence naturelle pour charmer le spectateur.
Les interprétations d’Ingrid Pitt ont marqué l’histoire de la Hammer et nous pouvons redécouvrir sous le format DVD le talent de cette actrice. Les femmes ne sont plus d’ingénues victimes dont nous oublions rapidement la prestation. Carmilla ou encore Comtesse sanglante ont contribué à l’âge d’or du cinéma gothique anglais et n’ont pas fini de marquer les esprits.

Ingrid Pitt fut l'égérie du cinéma fantastique britannique des années 70, grâce à deux films qui lui assurèrent une gloire immédiate, Comtesse Dracula et surtout le mythique Vampire Lovers, librement adapté du classique Carmilla de Sheridan Le Fanu, et qui contribua à expliciter définitivement la sexualité sous-jacente dans le cinéma vampirique. La performance d'Ingrid, généreusement dénudée et offerte à des scènes d'amours saphiques très provocantes pour l'époque, bouleversa toute une génération de cinéphiles érotomanes.




La filmographie de cette ravissante et sensuelle comédienne blonde est presque entièrement dédiée au fantastique européen, mis à part une participation au film de guerre Quand les aigles attaquent aux côtés de Richard Burton et Clint Eastwood, et des petits rôles dans Docteur Jivago ou Falstaff. Elle débute sa carrière cinématographique en Espagne où elle joue dans son premier film fantastique, El sonido de la muerte, bande d'aventures préhistoriques où les dinosaures brillent par leur invisibilité. Elle tourne ensuite The Omegans, une histoire de vieillissement maléfique, qui préfigure étrangement son célèbre rôle dans Comtesse Dracula de Peter Sasdy, inspiré de l'histoire de la comtesse Bathory, dans lequel Ingrid restait éternellement jeune grâce à des bains de sang de filles vierges.


Le génial Wicker Man, est un authentique film maudit. Dans cet inquiétant récit sur la rémanence de rites païens sur une petite île d'Écosse, on retrouve aux côté d'Ingrid le grand Christopher Lee, inattendu en druide travesti et new age avant la lettre.




Je me permets de citer une biographie!!!! source: Runmovies.be

"De son vrai nom Ingoushka Petrov, elle a vu le jour dans un train faisant route vers la Pologne alors que ses parents essayaient de fuir Berlin et sa menace nazie. Elle a seulement 5 ans lorsqu'elle est envoyée avec son père allemand et sa mère juive, dans le camp de concentration de Stutthof, en Pologne. Après la libération, elle se rend à Berlin-Est pour devenir comédienne. Au début des années 60, elle était membre du prestigieux 'Berliner Ensemble', fondé par Bertolt Brecht et sa femme Helene Weigel. Lors de maladie d'une des actrices, elle fit même une brève apparition sur scène avant de quitter l'ensemble.

Elle habitait à Berlin-Est quand le mur a été érigé et sa critique envers le gouvernement de l'Allemagne de l'Est a attiré l'attention de la Volkspolizei. Tout comme dans un film dramatique, elle parvient alors à s'évader vers l'Ouest en traversant à la nage la rivière Spree. Elle est sauvée par un soldat américain, son futur époux, avec qui elle quitte l'Europe pour vivre en Amérique. En arrivant à New York, elle décide de perfectionner son art chez Lee Strasberg de l'Actor's Studio. Cependant elle ne s'entend pas très bien avec cet homme qui a enseigné la méthode russe créée par Stanislavski et quitte l'école. Son mariage ayant échoué, elle traverse le pays avec la communauté théâtre 'Pasadena Playhouse' avant de quitter l'Amérique pour l'Espagne.

Ingrid Pitt se souvient de ses débuts au cinéma lors d'une corrida en Espagne en 1963. «J'étais assise très près du Barrera (cloison de protection) et je me suis tellement identifiée avec le taureau qu'à la fin j'étais dans tous mes états. Un photographe avait alors réussi à me prendre en photo déchiquetant un mouchoir en reniflant et pleurant pour ce pauvre taureau. Le lendemain la photo était publiée dans le journal l'El Pais. La réalisatrice Ana Mariscol qui avait remarqué la photo et mes émotions pendant le combat, m'a offert un rôle dans son film LOS DUENDES DE ANDALUCIA (1964).» Ingrid Pitt passe quelques années en Espagne jouant des petits rôles dans des productions internationales : CHIMES AT MIDNIGHT (Orson Welles, 1965), DOCTOR ZHIVAGO (David Lean, 1965), jusqu'à ce que quelqu'un lui promit un futur en or à Hollywood. Plus tard elle s'est vite retrouvée en Californie dans un restaurant travaillant en tant que serveuse tout en essayant de faire une carrière dans le cinéma. C'est là qu'elle croise Willy Wilder (le frère de Billy) avec qui elle est devenue ami. «Il a aimé mon gâteau aux prunes et m'a alors offert un travail dans son film THE OMEGANS (1968) tourné aux Philippines.»

De retour à Hollywood elle fit des apparitions dans quelques séries télévisées (Ironside, Doctor Who...) avant de se trouver face à face avec John Wayne, qu'elle rencontra lors d'une réception dans la maison de Yakima Canutt, à qui elle dut remettre toutes ses économies, les ayant perdues lors d'un jeu de poker. C'est Yakima Canutt qui l'a aidé à décrocher le rôle de l'agent secret «Heidi», aidant Clint Eastwood et Richard Burton à vaincre le troisième Reich dans WHERE EAGLES DARE (Brian G. Hutton, 1967), un film qui a gagné au cours des années le statut de film culte. Après avoir été emprisonnée dans un camp de concentration en tant qu'enfant, tuer des nazis dans un film de guerre doit avoir été curieusement cathartique pour Pitt. «D'une certaine façon. Je pensais, 'je tire sur les nazis'. Mais si vous survivez à quelque chose vous devez quoi qu'il en soit poursuivre votre vie. En tout cas c'est plus amusant de jouer les forts. Si vous êtes la victime vous êtes rapidement oublié… ou vous êtes pathétique.»

Dotée d'une splendide plastique, elle ne passe pas inaperçue et est remarquée par James Carreras au cours d'une soirée cinématographique à Londres. Après une entrevue il décide de la faire travailler pour les studios Hammer en l'engageant comme la vamp sensuelle 'Mircalla' dans le film d'horreur THE VAMPIRE LOVERS (Roy Ward Baker, 1971), d'après Carmilla de l'écrivain gothique Sheridan Le Fanu. Le mélange d'horreur et de connotations sexuelles (des scènes troublantes entre Ingrid Pitt et Madeline Smith) ont contribué à la notoriété de Pitt et elle devient une des vamps vedette des studios Hammer. Quelques mois plus tard, elle tourne toujours pour les mythiques studios THE COUNTESS DRACULA (Peter Sasdy, 1971), une version revisitée de la légende de la comtesse Elizabeth Báthory, célèbre pour avoir tué de jeunes vierges pour recueillir leur sang, dans lequel elle se baignait afin de sauvegarder sa jeunesse.

En 1973, elle apparait dans le sous-estimé THE WICKER MAN (Robin Hardy) en tant que bibliothécaire peu coopérative gênant Edouard Woodward dans sa recherche d'un enfant disparu. Ingrid se souvient du tournage en Ecosse, où Edouard Woodward est brulé vif par des membres d'un culte païen. «On était censé être au printemps, mais le tournage a réellement commencé en octobre, et il gelait. Le pauvre Edouard Woodward devait se promener à travers les collines écossaises portant seulement un genre de chemise de nuit. Moi j'étais assise et vêtue d'une longue robe et j'ai dû lui dire de venir réchauffer ses pieds glacés sous ma jupe. Après un moment j'ai crié, mes cuisses sont gelées! Mais tu t'en moques puisque tu va brûler dans une minute!»

Après une carrière fantastique, brève mais marquante, elle revient dans les années 80 où elle vadrouille entre comédies THE COMEDY OF ERRORS (1983), un James Bond OCTOPUSSY (John Glen, 1983), un nanar UNDERWORLD (George Pavlou, 1985)... et se spécialise dans les rôles de méchantes dans les films d'actions WHO DARES WIN (Ian Sharp, 1982), WILD GEESE 2 (Peter Hunt, 1985), HANNA'S WAR (Menahem Golan, 1988). Sa carrière connaît un relâchement durant les années 90 avant de reprendre avec les années 2000, où elle joue dans THE ASYLUM (John Stewart, 2000), en compagnie de sa fille Steffanie. Un film hommage aux studios Hammer et la Amicus.

Récemment Ingrid Pitt a même formé une nouvelle compagnie de production avec des anciennes idoles des studios Hammer, Caroline Munroe (Dracula 72) et Veronica Carlson (House of Frankenstein). Le trio a appelé son entreprise 'Hammer Glammer Films', qui se consacre à produire des films dans la veine des studios Hammer avec des stars établis ainsi fournissant une vitrine pour de nouveaux talents. Le premier projet en cours est un film en trois parties avec le titre THREE FOR HELL, où chacune des trois actrices occupe le premier rôle dans un segment différent.

Elle revient sur une vie bien remplie dans son autobiographie LIFE'S A SCREAM."


Je possède trois DVD trouvé sur des sites de ventes aux USA

- Comtesse Dracula

- Vampire Lovers

- Wicker Man

Cette femme était d'une beauté sans nom et une excellente actrice: elle restera pour moi l'image du vampire au féminin.





Le 23 novembre de cette année sera un triste anniversaire, celui de la mort de Ingrid Pitt dans un hôpital au Sud de Londres, elle avait soixante treize ans depuis deux jours...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gothcat.org
Keridwen
Seigneur du Portail
avatar

Nombre de messages : 2155
Localisation : Au pied de la Porte du Diable
Actes nécrophiles : 6
Hommes torturés : 1894
Date d'inscription : 20/05/2006

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Ingrid Pitt une si belle vampire!   Dim 28 Aoû - 17:40

Ingrid Pitt dans the wicker Man ne m'a pas laissé un souvenir époustouflant, il faut dire que son apparition était éclipsée par la plantureuse plastique de Mme Rod Stewart, tellement dénudée et aguichante que son mari tenta de mettre la main sur les copies du film pour les faire disparaitre à jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com/thanos
Le Veilleur Silencieux
Aspirant Inquisiteur
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 50
Localisation : Nice
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 122
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: Re: Ingrid Pitt une si belle vampire!   Dim 28 Aoû - 17:50

Keridwen a écrit:
Ingrid Pitt dans the wicker Man ne m'a pas laissé un souvenir époustouflant, il faut dire que son apparition était éclipsée par la plantureuse plastique de Mme Rod Stewart, tellement dénudée et aguichante que son mari tenta de mettre la main sur les copies du film pour les faire disparaitre à jamais !

Dans ce film Ingrid Pitt n'avait pas un grand rôle, c'est évident. Il faut voir en priorité Comtesse Dracula et Vampire Lovers que j'ai trouvé en coffret double DVD en V.O. avec sous titrage français, parfois cela peut aider!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gothcat.org
Darkside
Virus Ebola
avatar

Nombre de messages : 1380
Age : 60
Localisation : Marseille
Actes nécrophiles : 6
Hommes torturés : 829
Date d'inscription : 19/05/2006

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Ingrid Pitt une si belle vampire!   Dim 28 Aoû - 18:24

J'ai trouvé Comtesse Dracula un peu ennuyeux mais Vampire Lovers est un des meilleurs films de la Hammer, et un des plus troublants sexuellement je trouve, ce qui est parfait pour un érotomane comme moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paladin95.canalblog.com/
Le Veilleur Silencieux
Aspirant Inquisiteur
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 50
Localisation : Nice
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 122
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: Re: Ingrid Pitt une si belle vampire!   Lun 29 Aoû - 5:49

Je suis un fan des films de la Hammer et je vous confirme aussi que Vampire Lovers est un des meilleurs films de la production fantastique Hammer et certainement le plus troublant pour la mise en scène de cet amour saphique. Un film à voir dans sa version originale pour apprécier la voix d'Ingrid Pitt et aussi la présence d'un certain Peter qui lui aussi a fait la gloire de la Hammer et sur qui il faut faire un sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gothcat.org
Keridwen
Seigneur du Portail
avatar

Nombre de messages : 2155
Localisation : Au pied de la Porte du Diable
Actes nécrophiles : 6
Hommes torturés : 1894
Date d'inscription : 20/05/2006

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Ingrid Pitt une si belle vampire!   Lun 29 Aoû - 20:26

Peter Lorre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com/thanos
Le Veilleur Silencieux
Aspirant Inquisiteur
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 50
Localisation : Nice
Actes nécrophiles : 0
Hommes torturés : 122
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: Re: Ingrid Pitt une si belle vampire!   Lun 29 Aoû - 21:12

Peter Cushing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gothcat.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ingrid Pitt une si belle vampire!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ingrid Pitt une si belle vampire!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heresie :: Général :: Cinéma-
Sauter vers: