Heresie

Dark Culture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Heresie.com  Dictionnaire Infernal  Crâne humain  Francis Thievicz  Elisandre  

Partagez | 
 

 Rennes le château : le trésor des wisigoths est-il là ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ElricWarrior
Hérésiarque - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2034
Age : 77
Localisation : Terre d'Hérésie
Actes nécrophiles : 9
Hommes torturés : 2983
Date d'inscription : 14/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
35/150  (35/150)
Possede des Crânes humains:
10/150  (10/150)
Misanthrope :
15/150  (15/150)

MessageSujet: Rennes le château : le trésor des wisigoths est-il là ?   Mer 27 Juil - 8:37

Un lieu proche de Rennes-le-Château qui devrait être sécurisé dans les prochains jours par les forces de l'ordre.

Suite à la publication de Jarnac :

Le secret de Rennes

En raison de certaines circonstances graves et à l’importante campagne de calomnies et de déstabilisation dirigée contre moi, j’ai pris le parti de livrer tel quel la localisation dont je dispose. Libre à chacun de me croire ou non. C’est le résultat d’un travail commun, assidu, constant, de sept années pleines avec Didier Héricart de Thury.
Désormais, cette affaire n’a plus d’intérêt pour moi, gâchée par la veulerie, l’esprit de domination et l’égocentrisme de Franck Berger Paris. Celui-ci pour me discréditer n’a aucune limite dans le mensonge, la suffisance et la prétention.
Depuis juin 2007, date à laquelle je lui ai fait rencontrer Héricart de Thury, il n’a eu de cesse d’effectuer un travail de sape à mon égard, faisant tout pour minimiser ou nier mon rôle dans les recherches déjà effectuées (de 2000 à 2008), et, qui plus est, de me faire passer pour un parasite de tous les instants.

Voici donc le point qu’il convient de retrouver pour accéder à cet endroit désigné dans les tableaux de Poussin et Téniers et grâce à la compréhension du livre de l’abbé Boudet. L’épitaphe de la marquise de Blanchefort amenant à signifier une altitude par rapport à une montagne.
En fait de montagne, il s’agit d’une colline, le pic d’En couty, face au hameau des Clamencis, sur la commune de Sougraigne. Il y a une allusion très nette à cet endroit dans le tableau de Téniers, où l’on voit un nain, chevauchant un lion, brandissant un couteau (coutil), dans un état de fébrilité extrême, visant de son regard, l’œil de la montagne, sur le socle en pierre, à côté de saint Antoine, qui n’est plus tenté, le regardant étonné.
Si vous souhaitez retrouver le point indiqué, (bien qu’il y ait un parcours plus long par le chemin qui conduit aux sources de la Sals) abordez cette montagne depuis le pont où coule la Sals, sur la route de Fourtou. Prendre en compte l’arête à main droite, celle constituée de roches naturelles. Longez cette arête jusqu’à parvenir environ à mi parcours de la montagne, entre le début du parcours et le sommet de cette colline (Un peu avant, vous rencontrerez un chemin forestier transversale, dès lors rapprochez-vous de l’arête à main droite). Une vingtaine de mètres plus haut, vous serez à l’altitude 617 m, entre 539 et 674 m), cherchez un orifice dans une de ces masses rocheuses. C’est une ouverture « à ciel ouvert », face à vous, étroite (dont la forme est identique à cette échancrure que vous voyez sur la bourse de la fresque ronde bosse de l’église de Rennes, mais inversée), permettant le passage d’un homme. Attention, ne pas s’y aventurer seul, la cavité rocheuse est en déclivité et la position de celui qui s’y engouffre est très inconfortable et ne permet pas de revenir en arrière par ses propres moyens. Cette entrée, que Boudet surnomme le Goliath (en rapport avec l’histoire mythologique de David et Goliath) creusée naturellement dans la roche par la force des eaux venant des profondeurs de la terre est voisine avec une entrée de cavité dont l’entrée est actuellement camouflée par des pierres. Cette galerie souterraine, qui est d’une certaine ampleur et profondeur, conduit sur une impasse. Ce dilemme de deux entrées, l’une séparée de l’autre de 5 m, est évoqué dans la Station IV du Chemin de Croix de Rennes-le-Château, où une est préférable à l’autre. Le véritable passage étant, en réalité, le plus étroit. Ce qui est confirmé dans la Station V, où Simon, aidant Jésus à porter sa croix, entre son pied droit dans l’orifice à considérer.

A environ 3 mètres, le conduit se rétrécie, empêchant davantage la progression. Il y a un an et demi encore, il était possible de voir au-delà, mais une secousse sismique en a légèrement modifié la configuration. Je pouvais observer le parcours sur encore 1,50 m, dont cet angle droit, dit « coude incommode ». En fait, on est arrêté par une « impossibilité naturelle », selon un terme convenu. C’est-à-dire un enrochement rapproché rendant impossible le franchissement de ce seuil.
Extérieurement, depuis l’ouverture de cette cavité, mesurer 28 m en vous dirigeant vers l’autre arête rocheuse parallèle, mais qui n’est fait que de roches successives. Tirer votre cordeau en étant légèrement plus haut que la cavité que j’ai décrite, pour arriver à un ensemble de pierres donnant vaguement l’impression d’un dolmen. Une pierre haute, une table et, dessous, 4 petites pierres encastrées, inamovibles. C’est le dolmen si chère à Boudet, c’est le dolmen de la Piéta, enfin restitué de visu et non imaginé comme sur la toile de Rennes-les-Bains. Ce dolmen, donc, est à 618 m. On peut aussi l’aborder en suivant le chemin forestier que l’on rencontre à mi chemin de la colline. En ce cas, on longe l’autre arête, faite de pierre parsemées, afin d’aborder le dolmen par sa face opposée. On sera curieux de le voir environner d’une pierre ressemblant au Dé et de trois autres, un peu au-dessus, rappelant les Roulers.

Ce lieu est décrit dans la Station I de Rennes-le-Château. A la base de la scène, deux lignes sont parallèles : une pleine, l’autre en pointillé. Celle pleine est interrompue par un petit triangle noir : c’est le dolmen. Au-dessus de ces 2 lignes, sous une tablette où le petit serviteur noir pose son pied, un point éclairé. Cela signifie de considérer les deux arêtes, d’aviser un dolmen (c’est ainsi qu’on les représentait dans les livre au XIXe s.). Le point éclairé veut dire que l’ouverture à explorer est à distance du dolmen. A remarquer que les deux lignes parallèles vont de part et d’autre de l’escalier. C’est la notion des 2 arêtes qui vont de la base de la colline à son sommet (le dessin se lisant de gauche à droite). Effectivement, les 2 arêtes viennent s’éteindre d’un côté comme de l’autre au sommet de la crête sommitale. Peu après ce que l’on peut considérer comme un œil s’illuminant par un soleil au zénith, visible depuis le pic de Bren, de l’autre côté des Clamencis.
Pour parler du Chemin de Croix, les autres Stations ne font que retracer la marche à suivre. Mais la 1ère Station positionne le début du parcours à 618 m, sur le pic d’En couty.

Cette cavité décrite est un passage annexe d’un labyrinthe évoqué par Boudet et la décoration de l’église de Rennes-le-Château. Au XIXe siècle, cette exploration n’a pas été possible. Ce fut aussi le cas au XVIIe siècle, lorsque furent réalisés les tableaux de Poussin et Téniers. Au XIVe siècle, encore, lorsque fut mis au point une figure géométrique, prenant en compte le menhir de Peyrolles, mais, surtout, basé sur la position du château d’Arques. Enfin, au XIe siècle, lorsqu’une première triangulation a été initiée.
En réalité, de l’aveu même de Boudet, les accès de ce labyrinthe lui sont restés inconnus. Ce qui signifie qu’il y a une véritable entrée à découvrir, probablement dans la continuité de l’arête de droite, un peu plus haut ou un peu plus bas.
Ce labyrinthe serait entrecoupé par une poche d’eau, probablement un réceptacle d’eaux boueuses, créé par les eaux pluviales entraînant avec elles feuilles mortes et petits branchages. La station XI indique qu’il faut s’arrimer pour passer cet obstacle. Dans sa première partie, accessible par la véritable entrée, serait cachée ce qui y a été déposé (un dépôt très important du VIe s). Puis, il y a l’obstacle de la poche d’eau, enfin, par un dernier conduit le long duquel s’échelonne quelques niches, on parvient à une sorte de cuvette où là, croit-on, aurait été occis 30 malheureux (soldats sacrifiés, esclaves…), sans doute ceux qui ont participé à cet enfouissement. Or, du point décrit plus haut, après ce coude à angle droit, il y a 1,50 m. En tout, depuis l’entrée de la cavité, il y a un parcours d’environ 3 m. Ensuite, probablement un a-pic d’où l’on voit les morts (Station IX).
Voici le secret de Rennes. Je le répète, libre à chacun d’accorder ou non quelque valeur à mes propos. Libre à chacun d’aller se rendre compte par lui-même sur place. En tout cas, en ce qui me concerne, cette affaire est close. Que chacun agisse en conscience, désormais, en prenant ses responsabilités.

Michel Vallet







L'article :

La dépêche du 27/07/2011


Trois chercheurs auraient découvert le site où est enfoui le trésor des Wisigoths.

C'est dimanche dernier que les passionnés de secrets ésotériques, historiens et curieux de tous poils ont découvert sur internet un manifeste signé de Michel Vallet indiquant par un véritable jeu de piste, l'entrée d'un passage pour accéder au fameux trésor de conquête des Wisigoths. Une révélation née d'une polémique. Deux des protagonistes de la découverte accusent le troisième de vouloir publier seul un livre à son compte sur l'affaire. Alors que toutes les demandes officielles pour exploiter les lieux sont en cours. Réplique du troisième, il livre l'endroit. Une querelle qui a fait le bonheur des internautes chercheurs de trésors. Sur la toile, est livré la localisation et la trouvaille fantastique des trois nouveaux Indiana Jones. Le lieu mentionné selon les auteurs de la découverte Franck Daffos, Didier Héricart de Thury et Michel Vallet serait indiqué dans plusieurs tableaux de Poussin et sur les Chemin de Croix essentiellement, autant de messages glissés pour les initiés. Comme dans celui de Rennes-le-Château, où Simon aidant Jésus à porter sa croix poserait son pied dans la cavité en question. Lieu que pour des raisons de sécurité nous ne révélerons pas ici. La lecture des spécialistes avec nombre de références livresques abonderait dans ce sens. Le trésor serait désormais en passe d'être découvert. Pour avoir fait le périple il nous faut préciser au lecteur que si nous n'avons pas trouvé le trésor, le chemin n'est pas une sinécure, sans être un chemin de croix il n'est pas à la portée de tous et parfois dangereux. La cavité ou plutôt le boyau en question part d'un soupirail, actuellement bouché, pour arriver huit mètres plus bas dans un labyrinthe qui atterrirait dans un couloir fait de niches ou reposerait le fameux coffre posé au milieu d'un écrin de roche naturelle, très certainement inviolé depuis 1 294 selon les découvreurs. Évidemment le propriétaire des lieux se dit inquiet et a très peur de voir débarquer une horde sans pitié : « Ils vont me défoncer la montagne à la barre à mine ou même au marteau-piqueur ou à l'explosif, ça va être un défilé permanent… sans compter les risques qu'ils encourent à pénétrer dans ce boyau. Je ne suis pas franchement rassuré. » S'il ne souhaite pas s'exprimer sur le sujet, nous savons que le capitaine Baudry de la gendarmerie de Limoux s'est lui-même rendu sur les lieux selon le propriétaire : « pour voir comment éventuellement il pourrait sécuriser l'endroit. Et s'il est fréquenté ». Une affaire prise très au sérieux par les services de sécurité et dans le milieu très fermé des chercheurs et historiens qui pour la plupart ne souhaitent pas s'exprimer publiquement, mais reconnaissent que l'hypothèse de cet emplacement pourrait bien être le bon. Un nouveau graal dans les entrailles de la terre à quelques encablures de Rennes-le-Château qui devrait livrer prochainement ses secrets, si l'État autorise les fouilles.




_________________
http://www.heresie.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
ElricWarrior
Hérésiarque - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2034
Age : 77
Localisation : Terre d'Hérésie
Actes nécrophiles : 9
Hommes torturés : 2983
Date d'inscription : 14/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
35/150  (35/150)
Possede des Crânes humains:
10/150  (10/150)
Misanthrope :
15/150  (15/150)

MessageSujet: Re: Rennes le château : le trésor des wisigoths est-il là ?   Jeu 28 Juil - 17:05

Ce trésor serait « la plus grande relique de l'humanité » et proviendrait d'un pillage au temps de Salomon. Si on en parle, c'est que des spécialistes en "recherche de trésors" ont déterminé qu'il se trouverait dans une des cavités qui se trouvent sur un mont de 700 m d'altitude, entre les villages de Sougraine et Fourtou, situés dans la Haute-Vallée de l'Aude, raconte L'Indépendant.

C'est Frank Daffos, habitant de la Haute-Garonne et spécialiste de l'histoire de Rennes-le-Château, qui affirme cela ! Il est depuis 40 ans sur la piste de ce fabuleux trésor. Il craint que des pillards, seulement attirés par l'appât du gain, ne se précipitent sur les lieux avec des pioches et de la dynamite !

Mais s'il est maintenant très inquiet, c'est parce qu'un collègue concurrent a mis en ligne sur internet dimanche dernier des informations qui pourraient conduire tout droit jusqu'au trésor ! Jusque là, ils étaient pourtant trois à s'être unis pour mener une enquête difficile sur le sujet...

Et, c'est la publication d'un livre sur Rennes-le-château, la semaine dernière, signé par Franck et Didier, sans l'association de l'autre collègue, qui a poussé ce dernier à révéler les secrets sur internet, au risque que « n'importe qui vienne fouiller le site », selon Frank, qui veut maintenant faire sécuriser le site...

Il a donc pris contact avec les gendarmes qu'il a conduit sur les lieux du trésor... Il les a trouvé réceptifs... Le dossier serait maintenant entre les mains de l'état qui pourrait maintenant porter plainte « pour incitation au pillage du patrimoine national ». Le chercheur considère que l'homme a « spolié le travail », commencé par les chercheurs autorisés....

Peut-être que des fouilles officielles commenceront donc bientôt, si l'État donne son autorisation.

Mais, sûr que le rêve de quelques chasseurs de trésors amateurs doit être cassé !



Sources : L'Indépendant

_________________
http://www.heresie.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Keridwen
Seigneur du Portail
avatar

Nombre de messages : 2118
Localisation : Au pied de la Porte du Diable
Actes nécrophiles : 6
Hommes torturés : 1841
Date d'inscription : 20/05/2006

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Rennes le château : le trésor des wisigoths est-il là ?   Ven 29 Juil - 9:36

Des vraies fouilles ça serait lez top ! Faut toujours faire confiance à de vais fouilleurs. le boulot sera bien fait, la topologie étudiée, les objets répertoriés, bref dans les règles de l'art. et on évitera des trucs à la con comme le trésor corse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com/thanos
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3294
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2349
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Rennes le château : le trésor des wisigoths est-il là ?   Ven 29 Juil - 10:05

Qu'est-ce qu'il s'est passé avec le trésor Corse ? Je ne connais pas.
Voilà un lien avec les premières photos réalisées par Christian Doumergue :
http://christiandoumergue.com/Lagrotteautresor.pdf

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Keridwen
Seigneur du Portail
avatar

Nombre de messages : 2118
Localisation : Au pied de la Porte du Diable
Actes nécrophiles : 6
Hommes torturés : 1841
Date d'inscription : 20/05/2006

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Rennes le château : le trésor des wisigoths est-il là ?   Dim 31 Juil - 17:16

Tout d'abord, je réfute, je ne suis à la recherche de rien du tout (private joke, mon prénom est un département).

Ensuite, l'histoire corse, c'est un couple de plongeurs qui ont trouvé des pièces d'or romaines, ainsi qu'un plat du même métal, en grandes quantités. Mais les petits malins ont tout ramassé et se sont tus. Puis ils ont vendu en salle des ventes des pièces parfaitement inconnues des numismates, qui forcément, ont attiré l'attention. L'état en réclamant une partie, comme ils se doit, les pettis malins ont essayé le "mais on a plus rien..." avant de se faire gauler. Du coup, on ne sait pas vraiment si ils les ont trouvé dans la mer, ou sur terre, ou si le trésor s'est pelleté tout seul suite à un glissement de terrain, ça arrive au bord de la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com/thanos
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3294
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2349
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Rennes le château : le trésor des wisigoths est-il là ?   Lun 1 Aoû - 8:38

Je ne dévoilerai pas ton prénom sinon tu seras sollicitée par les journalistes de la région

C'est le problème, si l'état était moins gourmand, je pense que certains auraient dévoilés leurs trouvailles, car je m'imagine qu'il n'est pas toujours facile de monnayer un trésor qu'il soit numéraire ou autre, pareil pour les endroits où l'on trouve des vestiges archéologiques, souvent les propriétaires se taisent par peur des ennuis et du remue-ménage causés.

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Keridwen
Seigneur du Portail
avatar

Nombre de messages : 2118
Localisation : Au pied de la Porte du Diable
Actes nécrophiles : 6
Hommes torturés : 1841
Date d'inscription : 20/05/2006

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Rennes le château : le trésor des wisigoths est-il là ?   Lun 1 Aoû - 9:45

C'est pour ça que je suis très fière de cette famille de bierry qui a dit lors de la constrction de sa maison en face de l'église : il y a des nonosses sur mon terrain. Ils ont du attendre 2 ans de fouilles avant de pouvoir construire, et il sont reprévenus quand ils ont creusé la piscine. Un cimetière mérovingien de grande ampleur et de grande richesse, qui méritait d'être étudié, tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com/thanos
ELISANDRE
Reine Succube
avatar

Nombre de messages : 3294
Localisation : Miskatonic University Nice
Actes nécrophiles : 11
Hommes torturés : 2349
Date d'inscription : 18/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
1/150  (1/150)
Possede des Crânes humains:
1/150  (1/150)
Misanthrope :
1/150  (1/150)

MessageSujet: Re: Rennes le château : le trésor des wisigoths est-il là ?   Lun 1 Aoû - 19:48

Fantastique ! Ils ont des photos ?

_________________
"CE QU'IL Y A DE MEILLEURS DANS LES RELIGIONS, CE SONT LEURS HERETIQUES."Nietzsche
http://www.heresie.com
http://elisandre-librairie-oeuvre-au-noir.blogspot.com/
http://www.elisandre.com/
http://fr-fr.facebook.com/elisandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
ElricWarrior
Hérésiarque - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2034
Age : 77
Localisation : Terre d'Hérésie
Actes nécrophiles : 9
Hommes torturés : 2983
Date d'inscription : 14/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
35/150  (35/150)
Possede des Crânes humains:
10/150  (10/150)
Misanthrope :
15/150  (15/150)

MessageSujet: Re: Rennes le château : le trésor des wisigoths est-il là ?   Mer 3 Aoû - 12:25

Pour trouver ce fameux "Oeil de la montagne", par mr Vallet, c'est ici :

http://david-contre-goliath.eklablog.com/mon-premier-article-a4749418

_________________
http://www.heresie.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
ElricWarrior
Hérésiarque - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2034
Age : 77
Localisation : Terre d'Hérésie
Actes nécrophiles : 9
Hommes torturés : 2983
Date d'inscription : 14/08/2004

Feuille de Sadique
Aime mutiler:
35/150  (35/150)
Possede des Crânes humains:
10/150  (10/150)
Misanthrope :
15/150  (15/150)

MessageSujet: Re: Rennes le château : le trésor des wisigoths est-il là ?   Ven 5 Aoû - 20:56

Le professeur Otto Lidenbrock est un homme enthousiaste et impétueux. Il décide de partir dès le lendemain pour l’Islande, emmenant avec lui son neveu Axel, beaucoup plus réticent. À Reykjavik, ils engagent un chasseur d’eider nommé Hans Bjelke, qui sera leur guide. Les trois hommes voyagent jusqu’au pied du volcan Sneffels, et en font l’ascension. Le cratère éteint renferme trois cheminées. L’une d’elles doit être effleurée par l’ombre d’un haut pic, le Scartaris, à midi, « avant les calendes de juillet », c’est-à-dire dans les derniers jours de juin. D’après la note de Saknussemm, là se trouve le passage vers le centre de la Terre…

_________________
http://www.heresie.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heresie.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rennes le château : le trésor des wisigoths est-il là ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rennes le château : le trésor des wisigoths est-il là ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heresie :: Général :: Rennes le château-
Sauter vers: